Informations et ressources scientifiques
sur le développement des zones arides et semi-arides

Accueil du site → Projets de développement → Projets 2019 → Accès équitable à une éducation inclusive formelle et non formelle de qualité, dans un environnement sûr et protecteur, pour 45600 enfants de 4-17 ans affectés par la crise humanitaire dans les régions de Tillabéri et de Tahoua dont 23766 filles et 21834 garçons

2019

Accès équitable à une éducation inclusive formelle et non formelle de qualité, dans un environnement sûr et protecteur, pour 45600 enfants de 4-17 ans affectés par la crise humanitaire dans les régions de Tillabéri et de Tahoua dont 23766 filles et 21834 garçons

Niger

Financial Tracking Service - FTS Archives (OCHA)

Titre : Accès équitable à une éducation inclusive formelle et non formelle de qualité, dans un environnement sûr et protecteur, pour 45600 enfants de 4-17 ans affectés par la crise humanitaire dans les régions de Tillabéri et de Tahoua dont 23766 filles et 21834 garçons

Pays /Région : Niger
Localisation : * Tahoua Tassara Tillia * Tillabery Bankillare Bani Bangou Abala Ayerou Ouallam Tera Torodi

Code projet : HNER19-2-154671-1

Durée : 01/01/2019 — 31/12/2019

Contexte
La situation dans les régions de Tillabéry et Tahoua est considérée comme très volatile, et il y a de grandes probabilités d’accentuation des mouvements de population ainsi que l’extension des zones d’insécurité vers des nouveaux départements, notamment ceux de la frontière avec le Burkina Faso. Depuis le deuxième trimestre de l’année 2016, des attaques terroristes répétées ont été observées dans les régions de Tillabéry et de Tahoua, toutes situées sur la bande frontalière avec le Mali et le Burkina Faso. Près de 97000 déplacés interne et refugiés (44600 enfants de 4-17 ans) sont présents dans les régions de Tillabéry et de Tahoua selon les chiffres publiés par le cluster Protection et l’HCR en septembre 2018. A Tillabéry, le nombre de personnes déplacées forcées a bondi de 540 en janvier 2018 à près de 32183 (13300 enfants de 4-17 ans) en septembre 2018 (Rapport de Protection Monitoring) en raison des attaques des groupes armés non étatiques en provenance du Mali et la recrudescence des conflits intercommunautaires depuis avril, avec un risque élevé d’extension géographique. Plusieurs menaces à l’endroit du personnel médical et des enseignants, de cas de vols de bétail et matériels roulants ont été signalés mais restent peu documentés. On parle aussi de la réduction sensible des activités socioéconomiques ainsi que de la difficulté pour les Inspecteurs et les conseillers pédagogiques à suivre l’avancement des activités scolaires. Dans les regions de Tillabery et Tahoua, le cluster Education estime 114029 enfants de 4-17 ans qui seraient dans le besoin en 2019 dont 38999 à Tahoua et 75030 à Tillabéri. Ce projet cible les enfants de 4-17 ans issus de populations déplacées internes, refugiées, retournées et hôte pour une éducation formelle et non formelle dans les jardins d’enfants, écoles primaires et centres d’éducation alternative. Un autre projet spécifique est prévu pour cibler les jeunes et adolescents de 13-17 ans pour une formation professionnalisante dans les centres de formation aux métiers.

Résumé
Cette intervention vise à assurer de façon équitable une éducation formelle et non formelle inclusive de qualité qui promeut la protection et la résilence des enfants, des personnels éducatifs et des écoles aux risques de conflits et de catastrophe.

Organisation (s) : United Nations Children’s Fund
Partenaires de mise en oeuvre : Ministère de l’Enseignement Primaire ; DREP, ONGs, Comités de Gestion décentralisée des Etablissements Scolaires 5CGDES), Associations des Mères Educatives (AME), Gouvernements Scolaires (GS), mairies

Financement : 1,332,117 $

FTS Archives - Office for the Coordination of Humanitarian Affairs (OCHA)

Page publiée le 19 novembre 2021