Informations et ressources scientifiques
sur le développement des zones arides et semi-arides

Accueil du site → Projets de développement → Projets 2020 → Assistance aux populations réfugiées, déplacées et hôtes dans les régions de Diffa et Tillabéri

2020

Assistance aux populations réfugiées, déplacées et hôtes dans les régions de Diffa et Tillabéri

Niger

Financial Tracking Service - FTS Archives (OCHA)

Titre : Assistance aux populations réfugiées, déplacées et hôtes dans les régions de Diffa et Tillabéri

Pays /Région : Niger
Localisation : * Diffa Ngourti Diffa Maine Soroa Bosso Goudoumaria NGuigmi * Tillabery Filingue Bankillare Bani Bangou Abala Ayerou Gotheye Ouallam Kollo Tera Say Tillaberi Tagazar Torodi

Code projet : HNER20-FSC ;RR-162319-2

Durée : 29/12/2019— 31/12/2020

Résumé
Le présent projet vise à impacter positivement la vie de populations dans deux régions du Niger qui, depuis 2015 notamment connaissent de massifs mouvements de populations provoquées par les attaques de groupes terroristes qui sévissent dans les frontières Sud et Ouest du pays. En outre, des catastrophes naturelles depuis quelques mois telles que les inondations provoquées par les crues de certains cours d’eau, ajoutées à une mauvaise campagne agricole dans lesdites zones, ont exacerbé la situation alimentaire et nutritionnelle de ces populations. Soutenir ces milliers de ménages affectés par ces aléas est la vision de WHH. Le projet cible 2700 ménages vulnérables réfugiés, déplacés et leurs hôtes dans les régions de Diffa et de Tillaberi, soit un total de 18 400 personnes qui seront impactées par l’action proposée par WHH. WHH utilisera les interventions monétaires pour restaurer rapidement la dignité des ménages affectés et soutenir leur autonomie à disposer d’aliments répondant à leurs préférences alimentaires. Ainsi, ce sont au total 1 350 ménages qui bénéficieront du cash conditionnel à travers du Cash for work. La modalité cash conditionnel est choisie pour renforcer les liens entre les populations réfugiées, déplacées et hôtes au travers d’activités d’intérêt communautaire qui seront définies de commun accord avec les communautés bénéficiaires. La modalité cash inconditionnel est choisie pour les ménages qui présentent un degré de vulnérabilité élevée (pendant 3 mois). De même, l’intervention de WHH tient à renforcer le statut nutritionnel des ménages à travers les activités agricoles et compte appuyer les ménages avec des semences améliorées pour produire à des fins de consommation et de commercialisation pour améliorer les revenus. Sous le présent projet, WHH s’attache au genre et met au premier plan les personnes les plus vulnérables (femmes, enfants, personnes âgées et avec handicaps) dans l’ensemble du processus : des consultations en passant par la sélection des bénéficiaires, la mise en œuvre du projet et son suivi-évaluation. Pour ce faire, on ne limite pas à désagréger les bénéficiaires par âge ou sexe dans les chiffres mais on démontre dans chaque étape du projet la prise en compte du Genre. Par exemple pour les interventions monétaires inconditionnelles, les femmes seules avec enfants à charge, les handicapés et les personnes âgées seront pris en considération pour bénéficier d’un tel appui. Pour les interventions monétaires conditionnelles (cash for work) et agricoles, les ménages les plus valides et ayant accès à la terre seront les plus considérés. Dans le processus de prise de décision, les avis des groupes les plus vulnérables seront également pris en compte afin de faire prévaloir leurs besoins spécifiques et d’en tenir compte dans la mise en oeuvre. Un système de suivi-évaluation robuste sera développé à travers des exercices bien planifiés et coordonnés de : Baseline, Post distribution Monitoring et Endline afin de s’assurer de la plus-value que le projet apporte aux populations affectées. De même, des accords de collaboration avec des Institutions de microfinance et les Services techniques de l’Etat afin d’assurer une coordination autour des interventions proposées. Les Institutions de Microfinances pour assurer une distribution efficiente signeront des protocoles d’accord pour organiser et réaliser les distributions de cash aux bénéficiaires. A ce niveau, pour répondre aux questions de protection transversale, WHH travaillera avec les parties prenantes afin de prendre les mesures nécessaires pour une meilleure protection des bénéficiaires, en opérant dans un environnement sécurisé et si nécessaire changer de modalité cash si cela va dans le sens de la protection des bénéficiaires et des équipes de mise en œuvre. Pour les activités agricoles, WHH continuera les accords de collaborations avec les DRA et ICRISAT. *30% de réfugiés couverts par le projet, difficultés à refléter dans le budget en ligne.

Organisation (s) : Deutsche Welthungerhilfe e.V. (German Agro Action)
Partenaires de mise en oeuvre : ICRISAT, Directions Departementales et Régionales Agriculture de Diffa et Tillabéri, Agence Credit NGADA Diffa, Agence de microcrédit Tillaberi

Financement : 1,878,587 $

FTS Archives - Office for the Coordination of Humanitarian Affairs (OCHA)

Page publiée le 18 novembre 2021