Informations et ressources scientifiques
sur le développement des zones arides et semi-arides

Accueil du site → Projets de développement → Projets 2020 → Aide humanitaire pour les déplacés internes et les communautés d’accueil des départements de Tilia et Abalak

2020

Aide humanitaire pour les déplacés internes et les communautés d’accueil des départements de Tilia et Abalak

Niger

Financial Tracking Service - FTS Archives (OCHA)

Titre : Aide humanitaire pour les déplacés internes et les communautés d’accueil des départements de Tilia et Abalak

Pays /Région : Niger
Localisation :

Code projet : HNER20-FSC ;WSH-162419-2

Durée : 01/01/2020 — 31/12/2020

Contexte
Au 31/10/2019, le Niger accueille 57 274 réfugiés maliens sur son sol, dont plus d’un tiers (19 556 réfugiés) dans la zone d’accueil d’Intikane, département de Tilia, au nord de la région de Tahoua. A ce chiffre s’ajoutent 22 925 déplacés internes contraints de fuir les violences de la région de Tillabery, pour lesquels le gap humanitaire est important. Le Cadre Harmonisé d’analyse et d’identification des zones à risque et des populations en insécurité alimentaire et nutritionnelle 2020, identifie - au sein de la zone d’intervention soumise par ASB - la ZAR Intikane ainsi que le département d’Abalak en insécurité alimentaire en « Phase 3 : crise ». La cible totale de personnes dans le besoin estimée par le Cluster SA est de 70 280 personnes en insécurité alimentaire sur les 2 départements en 2020. Sur la zone d’intervention du présent projet, le département de Tilia est sous état d’urgence depuis Mars 2017, générant une dégradation du tissu économique du département. Ce département fait également partie du fuseau centre de la Force Conjointe – G5 Sahel, avec une accentuation des opérations militaires dans le département, et une dégradation de l’accès humanitaire vers la frontière malienne. La présence de plus 40 000 réfugiés maliens et déplacés internes – eux-mêmes tous pasteurs et réfugiés/déplacés avec leurs animaux – pèsent sur les ressources en eaux et pâturages - très limitées dans cet environnement semi-désertique – ce qui accentue les tensions communautaires (l’accès aux ressources est le principal facteur des tensions communautaires selon le rapport Protection de UNHCR dans le département ; cette catégorie d’incidents est enregistrée fréquemment sur les points d’eau, au pâturage). La réponse proposée par ASB est de renforcer la capacité des ménages déplacés et hôtes à résister aux chocs dans cette zone affectée par les crises en améliorant l’accès aux ressources naturelles (eau et pâturages). ASB travaille dans la zone du projet depuis 2015 et évalue régulièrement les besoins d’assistance humanitaire. La pertinence et l’efficacité des activités de cash for Work, non seulement comme instrument de protection sociale des plus pauvres, mais aussi pour la régénération des terres pastorales - qui contribue à l’accès au pâturage dont dépendent les populations - soumises à une forte pression et qui demeurent la principale cause des conflits intercommunautaires.

Résumé
Le présent projet - d’une durée de 12 mois - propose de renforcer la capacité des ménages IDP et hôtes à résister aux chocs dans les départements de Tilia et Abalak, affectés par les crises, à travers une assistance humanitaire en cash conditionnel pour 3000 ménages dans le besoin sur le département d’Abalak ainsi que des activités de WASH pour les 22925 IDP qu’accueillent le Département de Tilia. Plus précisément, il s’agit de : * - Restaurer 1500 hectares de terres pastorales en argent contre travail pour 3000 ménages vulnérables dans le département d’Abalak. Les ouvrages (demi-lunes, banquettes ou zaï) seront ensemencés, plantés et mis en défens * - Assister 300 personnes vivant avec un handicap et personnes âgées vulnérables en situation d’urgence * - Construire 20 bornes-fontaines dans le nouveau site d’accueil des 22925 IDP du Département de Tilia

Les cibles spécifiques de ce projet sont : * - 22 925 personnes déplacées internes dont 11921 femmes, 11830 enfants de moins de 18 ans, 802 personnes âgées et 940 personnes vivant avec un handicap pour des activités de WASH * - 3000 ménages vulnérables, dont 500 femmes, pour des activités d’argent contre travail * - 300 personnes vivant avec un handicap et personnes âgées en situation d’urgence pour des activités de cash transfert inconditionnel

Organisation (s) : Arbeiter-Samariter-Bund Deutschland e.V
Partenaires de mise en oeuvre : ONG nationale ADKOUL

Financement : 803,570 $

FTS Archives - Office for the Coordination of Humanitarian Affairs (OCHA)

Page publiée le 18 novembre 2021