Informations et ressources scientifiques
sur le développement des zones arides et semi-arides

Accueil du site → Projets de développement → Projets 2019 → Réponse de protection dans la région de Tillabéri

2019

Réponse de protection dans la région de Tillabéri

Niger

Financial Tracking Service - FTS Archives (OCHA)

Titre : Réponse de protection dans la région de Tillabéri

Pays /Région : Niger
Localisation : Tillabery Bankillare Abala Ayerou Gotheye Tera Torodi

Code projet : HNER19-5-154995-1

Durée : 01/01/2019 — 31/12/2019

Contexte
Besoin de renforcement des réseaux communautaires (soit les comités de protection) de partages d’information sur les problèmes de protection, notamment les violences basées sur le genre et la protection de l’enfance. Les informations sont aujourd’hui collectées sur le terrain, mais il est nécessaire de renforcer le rôle des structures communautaires (comités de protection) dans cette collecte et analyse des tendances, afin d’améliorer l’analyse des besoins et fournir une réponse appropriée. Renforcer les mécanismes d’identification, d’assistance directe et/ou de référencement de ces cas de protection, de façon complémentaire au monitoring de protection.

Résumé
Mettre en place des mécanismes de suivi et de référencements communautaires permanents pour intensifier la prise en charge des problèmes de protections dans les zones cibles du projet, afin de faciliter le partage d’information, la prévention et l’assistance individuelle et/ou référencement des cas de protection aux seins des populations hôtes et déplacées. Renforcer et intensifier la mobilisation communautaire, en s’assurant que la moitié des membres de comité soit des femmes . Reception des cas de protection pour suivi au Centre d’Ecoute et d’Orientation d’Ayerou. Résultat 1 : La collecte et le partage des données sur les cas de protection sont systématiques à l’aide des réseaux communautaires mis en place à cet effet, dans la mesure où les données collectées sont complémentaires à celles collectées dans le cadre du monitoring régulier. Activités : formation des comités de protection pour l’identification, l’analyse des tendances de protection, mais surtout le référencement des cas identifiés. Les points focaux sont déjà en place, et seront suivis par le partenaire metttant en oeuvre le monitoring dans la région. Résultat 2 : Une assistance directe et/ou référencement rapide et efficace sont fournies aux cas de protection identifiés aux seins de populations hôtes et déplacées des zones d’intervention du projet et dans le CEO d’Ayorou. Extent persons of concern are represented in leadership management structures : 50% # of persons trained : 80 # of community awareness and sensitization campaigns : 40 # of complaints received under the community based complaints mechanism : 200 Extent known SGBV survivors receive appropriate support : 70% # of partner, government and UNHCR staff trained on SGBV prevention and response : 50 # of reported incidents for which survivors receive material assistance : 100 # of awareness raising campaigns on SGBV prevention and response conducted : 40

Organisation (s) : Danish Refugee Council

Financement : 796,359 $

FTS Archives - Office for the Coordination of Humanitarian Affairs (OCHA)

Page publiée le 19 novembre 2021