Informations et ressources scientifiques
sur le développement des zones arides et semi-arides

Accueil du site → Projets de développement → ONG/NGO Coopération décentralisée → Niger → Projet intégré d’appui à la résilience des populations vulnérables réfugiées, déplacées, retournées et hôtes de la région de Diffa, Niger

2019

Projet intégré d’appui à la résilience des populations vulnérables réfugiées, déplacées, retournées et hôtes de la région de Diffa, Niger

Niger

Financial Tracking Service - FTS Archives (OCHA)

Titre : Projet intégré d’appui à la résilience des populations vulnérables réfugiées, déplacées, retournées et hôtes de la région de Diffa, Niger

Pays /Région : Niger
Localisation : Diffa Maine Soroa Bosso Nguigmi

Code projet : HNER19-12-154632-1

Durée : 01/01/2019 — 31/12/2019

Contexte
Les déplacements qui ont lieu depuis 2015 dans la région de Diffa ont créé d’importants besoins humanitaires dans tous les secteurs. En EHA, l’ensemble des besoins sont en augmentation en comparaison avec le début de l’année 2017, et chaque nouveau ménage déplacé augmente les chiffres des besoins non couverts. Selon une enquête menée par ACTED dans la région de Diffa en novembre 2016, l’accès à l’eau reste le premier besoin identifié par les populations. Selon une autre étude REACH pour le Global WASH Cluster en septembre 2017, seulement 60% des personnes vivant sur les sites DREC et 49% sur les sites non-DREC se seraient lavés les mains dans les 24h précédant l’enquête aux moments critiques de la journée et de manière adéquate. Les infrastructures WASH prévues dans le cadre de ce projet vise à répondre aux besoins identifiés pour ces populations. Ces infrastructures pourront être liées au développement de micro-projets communautaires prévus sur les sites d’intervention visant à renforcer les liens des communautés ainsi que le dialogue, à travers la définition et la mise en place d’activités de groupe afin de s’ancrer dans une perspective de résilience (événements sportifs ou culturels par exemple). En outre, l’utilisation de l’approche ATPC pour la construction de ces infrastructures WASH permettra d’impliquer les communautés, de les autonomiser en leur faisant prendre conscience des problèmes causés par un manque d’assainissement et la pratique de la défécation à l’air libre. En outre, les activités prévues veilleront à respecter les problématiques liées au genre et à la protection dans la mise en œuvre des activités afin de s’assurer que celles-ci n’exacerbent pas les inégalités et les déséquilibres de pouvoir ou créent des difficultés supplémentaires ou des risques de violence pour les femmes. La planification des activité tiendra également compte de la charge de travail des femmes et inclura des activités visant à réduire le travail non rémunéré des femmes, telles que l’approche ATPC et CFW qui comprendront des critères permettant à celles-ci de générer des revenus.

Résumé
Durant ce projet de 3 ans, ACTED et ses partenaires de consortium interviendront sur les sites urbanisés mis en place par le HCR pour accueillir 42 000 personnes (8% réfugiés et 92% de déplacés/hôtes/retournés) dans 7 communes de la région de Diffa, dans le cadre d’une action multisectorielle visant à courvir les besoins de base des populations ciblées en infrastructures socio-communautaires (dont WASH), sécurité alimentaire et nutritionnelle, renforcement des moyens d’existence, renforcement des capacités des autorités locales et coexistence pacifique (projet multisectoriel avec une composante eau et assainissement, cette fiche présentant la partie réfugiés, soit 8% des 42 000 personnes ciblées).

Organisation (s) : Agency for Technical Cooperation and Development
Partenaires de mise en oeuvre : Welthungerhilfe IMPACT Concern Worldwide

Financement : 331,299 $

FTS Archives - Office for the Coordination of Humanitarian Affairs (OCHA)

Page publiée le 18 novembre 2021