Informations et ressources scientifiques
sur le développement des zones arides et semi-arides

Accueil du site → Projets de développement → ONG/NGO Coopération décentralisée → Niger → Répondre d’urgence aux besoins en eau et hygiène de base des populations affectées par les inondations et renforcer la résilience en EHA de ces populations dans la région de Diffa, Niger

2019

Répondre d’urgence aux besoins en eau et hygiène de base des populations affectées par les inondations et renforcer la résilience en EHA de ces populations dans la région de Diffa, Niger

Niger

Financial Tracking Service - FTS Archives (OCHA)

Titre : Répondre d’urgence aux besoins en eau et hygiène de base des populations affectées par les inondations et renforcer la résilience en EHA de ces populations dans la région de Diffa, Niger

Pays /Région : Niger
Localisation :

Code projet : HNER19-10-154637-1

Durée : 01/01/2019 — 31/12/2019

Contexte
En 2018, au 10/10/2018 et selon les informations partagées par OCHA, les inondations ont affectées plus de 208 416 personnes au Niger (1 903 personnes de plus qu’en 2017 à la même date). 17 389 habitations ont été détruites, 45 personnes sont décédées, 33 938 têtes de bétails ont péri et 7 836 ha de culture ont été perdues. La région de Diffa est particulièrement touchée par cette crise. Au 10/10/2018, on comptait 11 135 personnes affectées par les inondations dans la région. Les inondations ont pour incidence de contaminer ou déteriorer les points d’eau contaminés, et sont un facteur de risque et déclencheur des épidémies d’ordre hydrique, les mesures nécessaires doivent être prises rapidement tout en ciblant les zones à forte prévalence de choléra notamment. On observe en effet une corrélation entre choléra et inondations, celles-ci favorisant l’émergence de foyers infectieux en détériorant la qualité de l’eau de boisson et en devenant vecteur de maladie. En cas d’épidémie, les femmes et les enfants sont les plus vulnérables et des mesures spécifiques de ciblages doivent être implémentées. Le manque de capacité sur la crise inondation au cours des précédentes années, ceci malgré des dégats importants relayés par les authorités font des personnes affectées une priorité du secteur. Une contingence est nécessaire afin de proposer une force de réactivité, flexible et coordonnée avec les services de l’Etat pour apporter une assistance à ces populations fortements affectées. Les inondations sont des crises qui arrivent chaque années au cours de la même saison. Si elle est caractérisé par deux typologies (pluviale, fluviale), les risques peuvent être prévisibles et dans cette mesure atténués par des actions DRR, qu’il est important d’intégrer tant dans les réponses préventives que curatives. ACTED veille également a intégrer le rôle des autorités locales dans son action et travaillera avec la Direction Départementale de l’Hydraulique et de l’Assainissement (DDHA) pour la mise en oeuvre des activités WASH du présent projet

Résumé
Le projet a pour but de contribuer à la préparation et l’intervention rapide, efficace et flexible en cas d’inondation, en collaboration avec les autorités, pour apporter aux 11 135 personnes affectées dans la région de Diffa une hygiène de base (notamment pour les femmes) et de l’eau potable tout en favorisant la résilience des populations face à cette crise en renforçant aux travers des activités de sensibilisation et d’information.

Organisation (s) : Agency for Technical Cooperation and Development

Financement : 592,367 $

FTS Archives - Office for the Coordination of Humanitarian Affairs (OCHA)

Page publiée le 15 novembre 2021