Informations et ressources scientifiques
sur le développement des zones arides et semi-arides

Accueil du site → Projets de développement → ONG/NGO Coopération décentralisée → Niger → Réduction de la malnutriton aigue sévère dans la district sanitaire de Tillia, Région de Tahoua au Niger.

2019

Réduction de la malnutriton aigue sévère dans la district sanitaire de Tillia, Région de Tahoua au Niger.

Niger

Financial Tracking Service - FTS Archives (OCHA)

Titre : Réduction de la malnutriton aigue sévère dans la district sanitaire de Tillia, Région de Tahoua au Niger.

Pays /Région : Niger

Code projet : HNER19-4-154949-1

Durée : 01/01/2019 — 31/12/2019

Contexte
En avril 2018, dans la bande frontalière avec le Mali, des heurts entre Peuls et Touaregs avaient entrainé la mort de 76 touaregs. Deux attaques ont également eu lieu dans la localité d’Assagueyguey la semaine du 16 juillet. Suite à ces événements, et la recrudescence des incidents sécuritaires, des déplacements de population ont été initiés, majoritairement des Peuls Maliens et Nigériens qui vivent des 2 côtés de la zone frontière et qui se sont sentis menacés. Il s’agit principalement de déplacements vers Agando pour les personnes venant du Mali et de déplacements internes venant d’Abala vers Assagueyguey. Dans le département de Tillia, on recense aujourd’hui 13.622 déplacés dont 6686 à Agando et 3681 à Assagueyguey . La politique sanitaire nationale du Niger garantie en théorie l’accès à un paquet minimum de soins de santé à l’ensemble de la population, toutefois, les contraintes de la zone telles que le milieu (zone désertique, grandes distances,) le contexte (tension sécuritaire, peu de moyens) et le caractère nomade des populations (mouvements, traditions), constituent de réels freins. Les mouvements de population ont été particulièrement importants au niveau de l’aire de santé de Telemcès. Selon le rapport d’Évaluation Multisectorielle du RRM de juin 2018 dans la localité d’Assagueyguey (village situé à 50km à l’ouest de Telemcès), 13% des populations hôtes hébergent au moins un autre ménage. Beaucoup de cas de diarrhées dus à la qualité de l’eau sont à recenser et la situation générale d’hygiène et d’assainissement reste inquiétante. Selon cette enquête, la proportion d’enfants âgés de 6 à 59 mois dépistés malnutris aigus sévères (enquête ménage) était de 3,2%. Selon les statistiques du district sanitaire de Tillia, la couverture sanitaire est de seulement de 20% en 2018 . Très peu d’acteurs humanitaires sont présents dans le département pour le traitement de la malnutrition aigüe sévère. Aucun des centres de santé du district sanitaire de Tillia y compris celui de Telemcès ne reçoit de l’aide d’acteurs de la nutrition concernant le traitement de la MAS. Selon la planification du Groupe Technique Nutrition du Niger, 3 077 enfants souffrant de MAS sont attendus dans le District sanitaire de Tillia en 2018.

Résumé
Action Contre la Faim propose une intervention en Nutrition qui visera l’amélioration des conditions de vie des populations hôtes et déplacées, victimes du conflit et se déclinera au niveau des structures de santé, par un appui au niveau de l’aire de santé du Telemcès du district sanitaire concernant la PEC de la MAS

Organisation (s) : Action Contre la Faim
Partenaires de mise en oeuvre : ADKOUL et HED Tamat

Financement : 151,914 $

FTS Archives - Office for the Coordination of Humanitarian Affairs (OCHA)

Page publiée le 18 novembre 2021