Informations et ressources scientifiques
sur le développement des zones arides et semi-arides

Accueil du site → Projets de développement → Projets 2020 → Réduction de la mortalité infanto-juvénile liée à la malnutrition (Tillabéri, Tahoua, Zinder et Maradi) et réduction de la morbidité des populations des zones de conflit (Tillabéri, Tahoua et Maradi)

2020

Réduction de la mortalité infanto-juvénile liée à la malnutrition (Tillabéri, Tahoua, Zinder et Maradi) et réduction de la morbidité des populations des zones de conflit (Tillabéri, Tahoua et Maradi)

Niger

Financial Tracking Service - FTS Archives (OCHA)

Titre : Réduction de la mortalité infanto-juvénile liée à la malnutrition (Tillabéri, Tahoua, Zinder et Maradi) et réduction de la morbidité des populations des zones de conflit (Tillabéri, Tahoua et Maradi)

Pays /Région : Niger
Localisation : * Tahoua Tassara Tchintabaraden Tillia * Maradi Dakoro * Tillabery Bani Bangou Abala Ayerou * Zinder Mirriah

Code projet : HNER20-NUT ;HEA-162382-1

Durée : 01/01/2020 — 31/12/2020

Résumé
L’objectif du projet est de réduire la morbidité infanto-juvénile particulièrement liée à la malnutrition et à ses complications et aussi de renforcer le mécanisme RRM pour faire face aux futures crises/chocs.

Dans un premier temps le projet se concentre sur l’aspect nutrion pour lutter contre la malnutrition aigue sévère en assurant un appui aux structures de santé existantes pour améliorer la prise en charge des enfants atteints de malnutrition. Cet appui sera fait dans 6 CRENI (Abala, Ayérou, Tchintabaraden, Tassara, Mirriah et Dakoro) et 31 CRENAS (6 à Abala, 3 à Ayérou, 3 à Tchintabaraden, 3 à Tassara, 2 à Tillia, 7 à Mirriah et 7 à Dakoro) par les actions suivantes : une prise en charge de qualité des enfants MAS de moins de 5 ans en ambulatoire dans les CRENAS appuyés, appui au système de référencement des cas compliqués vers les CRENI ;Appui en RH, Intrants et petits équipements ; Poursuivre les essais clinique de OPTIMA pour la prise en charge simplifiée de la MA pour les enfants de 6-59 mois dans le DS de Mirriah (CSI de Guirari et Gaffati) ;Favoriser une intégration durable de la PEC de la MAG par les autorités sanitaires du pays à travers le plaidoyer et la prise en charge d’une partie des RH ;

D’autre part le projet vise à renforcer le mécanisme de réponse aux urgences (RRM), assurer une réponse d’urgence en cas de crise sanitaire, humanitaire ou catastrophes naturelles et faciliter l’accès aux soins des populations vulnérables (réfugiés, déplacées et populations hôtes) dans les zones affectées par les conflits (frontière Mali -districts sanitaires de Abala, Ayérou (Tillabéri), Tillia, Tassara, Tchintabaraden (Tahoua) par les activités suivantes : veille humanitaire et sanitaire, suivi des alertes, formations de relais commmunautaires/lanceurs d’alertes, déploiement des cliniques mobiles, offre du paquet de soins de santé primaire, référencements, formation, prédisposition du kit EPREP, stock de contingence, équipes d’urgence, intervention sous les 7 jours suivant la confirmation d’une alerte, appui en RH, intrants et petits équipements aux services de santé maternels des hôpitaux de district de Abala, Ayérou et Tchintabaraden ainsi que dans les 31 CSI couverts.

Organisation (s) : Alliance for International Medical Action
Partenaires de mise en oeuvre : BEFEN

Financement : 1,540,154 $

FTS Archives - Office for the Coordination of Humanitarian Affairs (OCHA)

Page publiée le 17 novembre 2021