Informations et ressources scientifiques
sur le développement des zones arides et semi-arides

Accueil du site → Projets de développement → Projets 2020 → Renforcement de l’accès aux services de soins de santé de base pour les enfants et les femmes en situation de vulnérabilité de Diffa et Tillabéri.

2020

Renforcement de l’accès aux services de soins de santé de base pour les enfants et les femmes en situation de vulnérabilité de Diffa et Tillabéri.

Niger

Financial Tracking Service - FTS Archives (OCHA)

Titre : Renforcement de l’accès aux services de soins de santé de base pour les enfants et les femmes en situation de vulnérabilité de Diffa et Tillabéri.

Pays /Région : Niger

Code projet : HNER20-HEA-162330-1

Durée : 01/01/2020 — 31/12/2020

Contexte
"i) La couverture sanitaire de la région reste très faible, et est de 42,59% (Annuaire Statistique du Niger 2016) : faible accès des populations, surtout les enfants et les femmes, aux soins de santé. ii) La région compte 5 CSI fermés et relocalisés dont 3 à Bosso (Bandi, Barwa et Dagaya), 2 à N’Guigmi (Arikoukouri et N’Galéwa) et 16 cases de santé fermées à Bosso pour des raisons d’insécurité. Pour les mêmes raisons d’insécurité on compte 2 CSI déplacés au District de Mainé Soroa (Boudoum et Tam). Par ailleurs, 10 CSI fonctionnent de 8h à 16h avec la navette des agents de santé. iii) La mortalité néonanatale et post néonatale est assez élevée, 18‰. iv) LA région demeure toujours assez affecté par la rougeole. A la semaine 38 la région de Diffa a notifié 283 cas de rougeole Sur 241 enfants de 6 mois à 14 ans dont les données ont pu être récoltées, 17 sont vaccinés (7,1%), 201 non vaccinés (83.4%) et 23 de statut inconnu (9,5%). Ceci pourrait expliquer pourquoi malgré des couvertures administratives importantes, des épidémies de rougeoles sévissent chaque année dans cette région. Sur 67 prélèvements envoyés, 48 sont revenus positifs (71,6%), notamment dans les DS de Diffa et Maïné Soroa . A la dernière campagne nationale de vaccination, 23 Villages n’ont pas été vaccinés dans le District sanitaire de Diffa, accroissant le risque de survenue d’épidémie pour l’année prochaine. v) le taux de prévalence du VIH et de la Tuberculose était déjà assez important dans les populations des îles du Lac Tchad dans le DS de Bosso. Ces populations se sont déplacés vers les DS de Diffa et Nguigmi, avec brassage des populations et cas de VBG notés, ce qui a entraîné une hausse de la prévalence au VIH dans certaines aures de Santé de ces DS, comme en témoigneles taux observés lors des campagnes de sensibilisation et de dépistage du VIH dans les DS de Diffa, Nguigmi et Bosso.

Résumé
"Le projet vise à maintenir l’accès aux services de santé, en particulier pour les enfants et les femmes, par le biais de stratégies préventives et curatives fixes, mobiles, communautaires et de sensibilisation. L’UNICEF appuiera la disponibilité de médicaments essentiels et de fournitures médicales par le biais des services d’achat, ainsi que la disponibilité et les performances du personnel de santé grâce au renforcement des capacités. Un support sera donné aux directions régionales de la santé publique des régions concernées dans la coordination, le monitoring et l’évaluation. L’appui aux ripostes d’éventuelles épidémies de rougeole ou aux AVS rougeole se fera non seulement dans les régions affectées, mais aussi dans dautres régions."

Organisation (s) : United Nations Children’s Fund
Partenaires de mise en oeuvre : "DRSP Diffa, DS Diffa, DS Bosso, DS Nguigmi, DS Maïné Soroa, DS Goudoumaria DRSP Tillabéri, DS Torodi, DS Ayorou, DS Banibangou, DS Bankilaré,

Financement : 767,331 $

FTS Archives - Office for the Coordination of Humanitarian Affairs (OCHA)

Page publiée le 16 novembre 2021