Informations et ressources scientifiques
sur le développement des zones arides et semi-arides

Accueil du site → Projets de développement → Projets 2021 → Apporter une assistance WASH aux réfugiés, retournés, PDI et famille d’accueil dans les régions de Maradi, Tillabéry et Diffa

2021

Apporter une assistance WASH aux réfugiés, retournés, PDI et famille d’accueil dans les régions de Maradi, Tillabéry et Diffa

Niger

Financial Tracking Service - FTS Archives (OCHA)

Titre : Apporter une assistance WASH aux réfugiés, retournés, PDI et famille d’accueil dans les régions de Maradi, Tillabéry et Diffa

Pays /Région : Niger

Code projet : HNER21-WSH-174213-1

Durée : 01/01/2021 — 31/12/2021

Résumé
Dans ce projet, NRC vise de contribuer au renforcement de l’accès aux services d’eau d’hygiène et d’assainissement en vue de réduire le risque et l’exposition aux maladies diarrhéiques auprès de 56 000 personnes dont des femmes, hommes, refugiées, retournes et famille d’accueil touchés par les déplacements, les inondations et les épidémies grâce à un meilleur accès à l’eau potable en qualité et quantité, à des installations sanitaires appropriées et aux pratiques d’hygiène. Les interventions WASH de NRC se feront dans les village d’accueil, les sites d’accueil des déplacés et les écoles. La cible souhaitée est d’attendre 20% refugies, 25% déplacés internet et 5% retournes et 45% population hôtes. La réponse intègrera la réponse COVID-19. La réponse visera les ménages refugiés, PDI, retournes et population hôte. Le plan de réponse prévoit de réhabiliter et de construire des nouveaux systèmes d’approvisionnement en eau potable utilisant les technologies à énergie renouvelable comme le solaire, et là où cela sera nécessaire l’approvisionnement en eau par du water-trucking, le traitement d’eau en situation d’urgence sur les sites temporaires, des infrastructures d’assainissement et des campagnes de sensibilisation de masse seront organisées pour le changement de comportement. Pour améliorer la gestion de l’eau, NRC créera et ou renforcera des comités de gestion des points d’eau avec une participation active des femmes visant d’atteindre 50% de participations des femmes dans les comités de gestion. Ces comités comprendront au moins sept membres, hommes et femmes, choisis par une assemblée villageoise. NRC construira des blocs de latrines et douches dotées chacun d’un dispositif de lavage des mains dans les sites temporaires, dans les familles d’accueil vulnérables et dans les écoles ciblées par ce projet. Des kits d’entretien des latrines seront distribués aux ménage pour le nettoyage et l’entretien des latrines. Les latrines et les douches seront séparées par sexe pour atténuer les problèmes de protection, garantir la dignité des femmes et des jeunes filles et améliorer l’accès gratuit et sûr aux installations. Pour améliorer l’hygiène en milieu scolaire, NRC mettra en place du paquet d’infrastructure minimum WASH dans les écoles et centres de santé le cas échéant. Des campagnes de sensibilisation pour la promotion de l’hygiène seront organisées afin de promouvoir le changement de comportement et d’encourager les meilleures pratiques d’hygiène personnelle. Pour ce faire, NRC va identifier, former et équiper des relais communautaires d’hygiène en collaboration avec les structures sanitaires avec au moins 50% de femmes. Des kits d’hygiène comprenant des kits d’hygiène familiale et des kits de dignité pour les femmes seront distribués aux ménages ciblés. NRC métra en place des comités d’hygiène et d’assainissement dans les sites temporaires pour une bonne gestion des structures d’assainissement. Les relais communautaires et les comité d’assainissement vont conduire des campagnes de sensibilisation dans les communautés, les écoles et dans les camps. Les matériels d’IEC et les kits d’hygiène seront conçus par le biais d’une consultation communautaire et après une enquête initiale sur les connaissances, attitudes et pratiques (CAP) menée par le NRC en coordination avec la DRHA, les districts sanitaires afin de se concentrer sur les problèmes les plus pertinents mis en évidence par les communautés et où les résultats de l’enquête montrent les plus grandes faiblesses des pratiques. NRC veillera à ce que les relais d’hygiène communautaires soient formés sur les méthode de communication/sensibilisation au niveau communautaire et équipés avec des matériels IEC. Cela inclura des démonstrations sur les pratiques de lavage des mains, le nettoyage des latrines et des douches, la chaîne de collecte de l’eau salubre (y compris le nettoyage des bidons) afin de conduire vers le changement de comportement parmi les communautés ciblées ;

Organisation (s) : Norwegian Refugee Council
Partenaires de mise en oeuvre :

Financement : 353,357 $

FTS Archives - Office for the Coordination of Humanitarian Affairs (OCHA)

Page publiée le 18 novembre 2021