Informations et ressources scientifiques
sur le développement des zones arides et semi-arides

Accueil du site → Doctorat → Algérie → 2020 → Etude de quelques aspects bioécologiques de Virachola livia (Klug, 1834) (Lepidoptera : Lycaenidae) dans la palmeraie du Sud-est algérien et essai de lutte

Université Kasdi Merbah Ouargla (2020)

Etude de quelques aspects bioécologiques de Virachola livia (Klug, 1834) (Lepidoptera : Lycaenidae) dans la palmeraie du Sud-est algérien et essai de lutte

ALMI Afifa

Titre : Etude de quelques aspects bioécologiques de Virachola livia (Klug, 1834) (Lepidoptera : Lycaenidae) dans la palmeraie du Sud-est algérien et essai de lutte

Auteur : ALMI Afifa

Université de soutenance : Université Kasdi Merbah Ouargla

Grade : Doctorat ès sciences Spécialité : Sciences agronomiques 2020

Résumé
L’étude s’intéresse à Virachola livia ravageur sur grenadier, elle est réalisée dans trois palmeraies du sud-est algérien : Said Otba (Ouargla), Ain Choucha (Djamaa) et Chemora (Biskra). Ce ravageur déclenche son activité dès l’apparition des boutons floraux et des fleurs. Ce lépidoptère attaque plusieurs autres fruits (datte, gousse d’Acacia et fève). Ouargla est la moins infesté (15,01%, 16,14% et 18,22% pour les années 2017,2018 et 2019 respectivement), alors que Djamaa est la plus infestée (43,54%, 48,42% et 43,18% respectivement pour les années 2017, 2018 et 2019), le taux d’infestation à Biskra atteint 38,01% (année 2017), 38,33% (2018) et 39,83% (2019). A Ouargla, trois générations existent au cours de la production estivale et une seule génération durant la production automnale. La femelle dépose en moyenne 34,5 ± 8,81 œufs. L’œuf fertile est vert-gris et mesure en moyenne 0,92 ± 0,11mm. La période d’incubation est de 5,55 ± 1,30 jour. Durant la production d’été, le taux d’éclosion le plus faible est enregistré en juillet (67,13 ± 7,22 %) alors que le plus élevé l’est en juin (90,75 ± 3,47%). Pour la production automnale. La femelle préfère déposer ses œufs sur la moitié de la grenade la plus proche du calice. Son cycle de développement comporte 4 stades larvaires. La durée du cycle de vie des mâles fluctue entre 20 et 35 pour la production d’été. Cependant, celle des femelles varie entre 20 et 33 jours durant la production d’été. La larve passe de 1,27 ± 0,06 mm de longueur jusqu’à une taille moyenne de 15,25 ± 0,17mm en fin du quatrième stade larvaire. La durée totale des stades larvaires varie de 10 à 17 jours pour la production d’été. La phase pré-chrysalide dure entre 1 et 3 jours durant la première production et 2 à 3 jours durant la seconde. La chrysalide est marron, mesure 11,14 ± 0,08mm pour le futur mâle, et 10,8 ± 0,09mm de longueur pour la future femelle, la durée de cette phase est 7,25 ± 1,03 jours pour les mâles et 7 ± 0,70 jours pour les femelles durant la première production ;. Le rapport des sexes indique une prédominance des femelles (52,5%) durant la seconde production. Chez les adultes, le dimorphisme sexuel est apparent. La femelle a une envergure moyenne de 28,99 ± 0,74 mm contre 27,63 ± 0,48 mm chez le mâle. Ce dernier présente une coloration alaire orange vive. La femelle a une couleur marron cuivre. Les mâles vivent de 3,75±1,03 jours à durant la production d’été. La longévité chez les femelles est de 3,71±0,75 jours (période d’été). Les4 traitements par deux doses de Bacillus thuringiensis var. kurstaki (250g/ha et 500g/ha), montrent l’efficacité de cette bactérie même à faible dose. Après le dernier traitement, le taux d’infestation chute jusqu’à 6,42 ± 1,08% et 2,97 ± 0,76% pour les deux doses 250g/ha et 500g/ha respectivement par rapport au témoin (22,92%) à Said Otba, A Ain Choucha soit 85,78%. Ce taux diminue après le traitement jusqu’à 22,31 ± 0,74% et 16,22 ± 0,45% pour les deux dose 250g/ha et 500g/ha respectivement. A Chemora, le taux d’infestation diminue à 9,75 ± 0,78% (à 250g/ha) et 5,92 ±0,87% (à 500g/ha) par rapport au témoin (48,43%).

Mots clés : Virachola livia Grenadier paramètres biologique sud-est algérien Bacillus thuringiensis palmeraie Virachola livia Pomegranate biological parameters south-eastern Algeria Bacillus thuringiensis palm grove بستان النخيل فراشة الرمان رمان جوانب بيواكولوجية جنوب شرق الجزائر

Présentation

Version intégrale (2,2 Mb)

Page publiée le 17 novembre 2021