Informations et ressources scientifiques
sur le développement des zones arides et semi-arides

Accueil du site → Doctorat → Algérie → 2020 → Bio-écologie et quelques caractères physiologiques des graines des plantes spontanées du Sahara septentrional : cas de la région de Ouargla.

Université Kasdi Merbah Ouargla (2020)

Bio-écologie et quelques caractères physiologiques des graines des plantes spontanées du Sahara septentrional : cas de la région de Ouargla.

MARFOUA Mériem

Titre : Bio-écologie et quelques caractères physiologiques des graines des plantes spontanées du Sahara septentrional : cas de la région de Ouargla.

Auteur : MARFOUA Mériem

Université de soutenance : Université Kasdi Merbah Ouargla

Grade : Doctorat ès Sciences En Biologie 2020

Résumé
Bio-écologie et quelques caractères physiologiques des graines des plantes spontanées du Sahara septentrional : Cas de la région de Ouargla. Résumé En Algérie, les plantes spontanées de l’écosystème saharien ont une importance remarquable en raison de leurs utilisations comme pâturage, nourriture et médicaments. Malheureusement, elles sont confrontées à différents types de stress. Seules les espèces autochtones peuvent résister de façon remarquable à des sécheresses prolongées : elles demeurent en effet à l’état de graines ; alors que leur régénération, en particulier après de fortes perturbations anthropiques, constitue un défi pour leur conservation. Nous nous proposons par cette étude de mettre en évidence l’aptitude de la restauration écologique en étudiant les caractéristiques morphologiques et physiologiques. Sur terrain (31°38’49"N à 32°25’24"N et 4°17’11"E à 5°23’27"E), nous avons collecté des échantillons de graines de certaines plantes des zones de pâturages naturels (Erg, Hamada, Regs, dépressions : Daya, Oued, Sebkha et Chott) afin d’élaborer un herbier et un référentiel de graines des sites d’étude. Au laboratoire, nous avons testé quelques facteurs (température, salinité et lumière) influençant la germination et/ou la dormance des graines des plantes spontanées. Nous avons pu inventorier et caractériser cinquante-sept (57) espèces en graines des milieux naturels et perturbés (Petit Atlas descriptif des graines des plantes des parcours sahariens, région de Ouargla, taxonomie et morphologie des graines). Il est abondamment illustré de photographies et des schémas explicatifs, il contient plus que 150 photos et schémas des graines. Le comportement germinatif de quarante-six espèces dominantes indigènes (19 familles botaniques), issues des parcours de dromadaires recommandés pour la restauration écologique, a été étudié. A ce titre, nous avons évalué l’effet du facteur thermique (5, 10, 15, 20, 25, 30, 35 et 40°C), du stress salin (0, 50, 100, 150, 200 et 250mM de NaCl), de la lumière. La germination est appréciée par le pourcentage de germination (PMG%) et le temps moyen de germination (TMG). Cette étude a montré que des températures variantes entre 10 et 30°C étaient favorables à la germination des graines de la plupart des espèces étudiées, exceptée Limoniastrum guyonianum (Plumbaginaceae) ; Stipagrostis pungens (Poaceae) ; Peganum harmala (Zygophyllaceae) pour lesquelles l’optimum thermique est plus élevé (35 à 40°C). L’effet du stress salin a révélé que l’élévation de la concentration de NaCl induit une réduction de la capacité et de la vitesse de germination. Des concentrations de 200mM de NaCl (12g/l) constituent une limite physiologique de germination pour toutes les espèces étudiées. La germination à la lumière était significativement plus importante qu’à l’obscurité. La dormance physiologique (PD) est le type de dormance caractéristique de la plupart des graines étudiées. Les effets des prétraitements par scarification froide et trempage dans GA3 (50, 100, 150 et 200ppm) sur la levée de dormance des graines ont montré que 46% des espèces ont germé après traitement par le froid. Il semble que l’acide gibbérellique ne remplace pas la stratification à froid. Cette dernière a réussi a augmenté le taux de la germination dans un temps moindr

Mots clés : نباتات برية انتاش البذور رفع السكون الفيزيولوجيا الإيكولوجية مراعي صحراوية Spontaneous plants seed germination break of dormancy ecophysiology saharan rangelands Plantes spontanées germination des graines levée de dormance écophysiologie, parcours sahariens

Présentation

Version intégrale (4,65 Mb)

Page publiée le 17 novembre 2021