Informations et ressources scientifiques
sur le développement des zones arides et semi-arides

Accueil du site → Doctorat → Algérie → 2020 → Inventaire et bioécologie de quelques Orthoptères dans la vallée du M’Zab (Ghardaïa)

Université Kasdi Merbah Ouargla (2020)

Inventaire et bioécologie de quelques Orthoptères dans la vallée du M’Zab (Ghardaïa)

ZERGOUN Youcef

Titre : Inventaire et bioécologie de quelques Orthoptères dans la vallée du M’Zab (Ghardaïa)

Auteur : ZERGOUN Youcef

Université de soutenance : Université Kasdi Merbah Ouargla

Grade : Doctorat ès sciences en Sciences Agronomiques 2020

Résumé
Neuf stations ont été choisies pendant trois ans en utilisant l’échantillonnage par quadrats. 47espèces d’Acridiens sont inventoriés au niveau des neuf stations de la vallée du M’Zab. Parmi ces derniers, 11 espèces nouvelles sont recensées pour la première fois dans la région de Ghardaïa. La sous-famille des Oedipodinae (11 espèces) est la plus diversifiés, tandis que la sous-famille des Tetriginae est faiblement représentée avec seulement une seule espèce. La station de Ben Isguen semble la plus riche en espèces d’Orthoptères. Respectivement dans le milieu cultivé (24 espèces), le milieu naturel (21 espèces) et le milieu phoenicicole (18 espèces). Il est à remarquer, que les Orthoptères recherchent une végétation herbacée dense, et une intensité agricole faible. Les densités maximales de population d’Orthoptères caractérisent les relevés effectués en milieux cultivés en saison estivale (163 individus à 118 individus pour 100 m²). Les données sur l’abondance relative des espèces ont montrés qu’Ochrilidia gracilis, Acrotylus patruelis, Aiolopus strepens, Morphacris fasciata et Pyrgomorpha cognata dominaient la plupart des sites. La valeur de l’indice de la diversité de Shannon-Wiener, l’équitabilité et l’inverse de l’indice de Simpson évolue progressivement le Printemps et l’Eté où elle est maximale, puis diminue en Hiver. Cette diversité Alpha est élevée dans les sites cultivée moins perturbé et les palmeraies mal entretenues. L’étude du cycle biologique de 26 Caelifères présents sur les biotopes, nous a permis de déterminer dix espèces à une seule génération onze à deux générations annuelles et cinq à trois générations annuelles. A la lumière de l’étude du régime alimentaire des sept Acridiens, on distingue deux groupes de Caelifera, Polyphages pour la majorité (Acrotylus patruelis, Heteracris annulosa, Aiolopus strepens, Pyrgomorpha cognata et Morphacris fasciata) et Oligophages pour Acrida turrita et Ochrilidia gracilis. Il est à constaté que les plantes les plus ingérées ne sont pas forcément les plus appétissantes. Par ailleurs, un végétal à faible recouvrement dans le biotope peut être attiré par les Orthoptères

Mots clés : Orthoptera biodiversité cycle biologique régime alimentaire vallée du M’Zab Sahara septentrionale d’Algérie مستقيمات الأجنحة التنوع البيولوجي دورة الحياة النظام الغذائي وادي مزاب شمال الصحراء الجزائر

Présentation

Version intégrale (3,6 Mb)

Page publiée le 7 décembre 2021