Informations et ressources scientifiques
sur le développement des zones arides et semi-arides

Accueil du site → Doctorat → Algérie → 2021 → Contribution à l’étude des variations spatio-temporelles de la salinisation de l’environnement oasien du Ksar de Ouargla (Sahara septentrional algérien)

Université Kasdi Merbah Ouargla (2021)

Contribution à l’étude des variations spatio-temporelles de la salinisation de l’environnement oasien du Ksar de Ouargla (Sahara septentrional algérien)

SIBOUKEUR Abdellah

Titre : Contribution à l’étude des variations spatio-temporelles de la salinisation de l’environnement oasien du Ksar de Ouargla (Sahara septentrional algérien)

Auteur : SIBOUKEUR Abdellah

Université de soutenance : Université Kasdi Merbah Ouargla

Grade : Doctorat en Sciences Option : Sciences Agronomiques 2021

Résumé
Les oasis du Sahara septentrional algérien, berceau du patrimoine phoenicicole, sont confrontées à de nombreuses contraintes environnementales d’origine naturelleet anthropique. Ces dernières peuvent conduire au dysfonctionnement et à la baisse des potentialités agronomiques, notamment dans les palmeraies ancestrales de la cuvette de Ouargla. Notre approche de recherche vise à établir un diagnostic spatio-temporel des conditions environnementales hydro-édaphiques en deux temps à l’échelle de la palmeraie du ksar et ensuite dans des jardins sélectionnés de la même palmeraie. Il s’agit d’apprécier en premier lieu l’effet saisonnier (hiver, été) des conditions hydriques de l’irrigation-drainage et de la nappe phréatique sur la dynamique hydro-saline des sols par un échantillonnage systématique aléatoire des eaux phréatique, des sols à trois profondeurs (0-40 cm ; 40-80 cm ; 80-120cm) et de la croûte gypseuse, et enfin d’estimer l’impact de la gestion traditionnelle de l’irrigation sur la salinisation des sols des jardins de la palmeraie par un échantillonnage ciblé des sols à trois profondeurs (0-40 cm ; 40-80 cm ; 80-120cm) sur des planches, divisées chacune en trois zones par rapport à l’entrée de l’eau d’irrigation. L’étude a montré que les niveaux phréatiques sont élevés aussi bien en été qu’en hiver avec une profondeur moyenne égale à de 83,08 ± 29,99 cm, un rabattement généralisé non significatif en été à l’échelle de l’oasis et une remontée phréatique en même temps dans certaines zones de dépressions. La variation saisonnière de la salinité des eaux phréatiques reste non significative (classe « extrêmement salée ») en toutes saisons, oscillant entre 7,82 et 90,87 dS.cm-1. La profondeur moyenne des croûtes gypseuses est superficielle de l’ordre de 113 ± 29,5 cm. Cette situation superficielle de nappe phréatique et l’obstacle mécanique de la croûte favorise significativement l’hydro-halomorphie des sols où la salinité moyenne saisonnière diminue passant de 4,05 ±2,46 dS.cm-1 en hiver à 2,59 ± 1.36 dS.cm-1en été. La diminution constatée semble être liée à celle de la remontée capillaire en été, suite au rabattement des eaux phréatiques, et à l’augmentation de la lixiviation des sels par irrigation. Parallèlement, la gestion traditionnelle hétérogène de l’irrigation et l’absence de drainage au niveau des jardins de la palmeraie, contribuent dans certaines situations à la désalinisation des sols par lixiviation. Cette dernière diminue avec l’élévation des eaux phréatiques, à cause de l’accumulation des sels par l’augmentation de la remontée capillaire. Ce constat spatio-temporel témoigne d’un dysfonctionnement hydro-édaphique à l’échelle de l’oasis du ksar et ses jardins. Il montre une dégradation hydro-halomorphe des sols due à la gestion irrationnelle de l’irrigation-drainage. Un aménagement adéquat s’impose pour limiter la dégradation et permet ainsi la pérennité du système oasien.

Mots clés : تملح تباين مكاني زماني بيئة واحة قصر ورقلة salinisation variation spatio-temporelle environnement oasis Ksar Ouargla salinization spatio-temporal variation environment

Présentation

Version intégrale (5,5 Mb)

Page publiée le 14 décembre 2021