Informations et ressources scientifiques
sur le développement des zones arides et semi-arides

Accueil du site → Master → Algérie → Ingénieur → Effet de la fertilisation phosphatée sur la nutrition azotée et la productivité d’une culture de blé dur (triticum durum l. var. carioca) (dans la région d’El-Goléa-Ghardaia)

Université de KASDI-MERBAH Ouargla (Algérie) (2009)

Effet de la fertilisation phosphatée sur la nutrition azotée et la productivité d’une culture de blé dur (triticum durum l. var. carioca) (dans la région d’El-Goléa-Ghardaia)

MIHOUB Adil

Titre : Effet de la fertilisation phosphatée sur la nutrition azotée et la productivité d’une culture de blé dur (triticum durum l. var. carioca) (dans la région d’El-Goléa-Ghardaia)

Auteur : MIHOUB Adil

Etablissement de soutenance : Université de KASDI-MERBAH Ouargla (Algérie)

Grade : Ingénieur d’état en sciences agronomiques 2009

Conclusion
Au terme de cette étude menée sur une seule compagne (2008-2009), il ressort que l’efficacité de la fertilisation phosphatée est liée à plusieurs facteurs : * Conditions de semis (profondeur de semis, dose de semis) ; * Conditions d’humidité du sol ; * Arrêt raisonné de l’irrigation ; * Fertilisation azotée et potassique adéquate ; * Maitrise de désherbage. Des progrès significatifs sont encore possibles en matière d’amélioration de la productivité par la mise en place de stratégie de fertilisation à partir de données d’essais expérimentaux de longue durée, qui sont considérés comme bases de raisonnement et ont pour objectif de garantir une alimentation minérale phosphatée non limitant de la production des grandes cultures tout en évitant la sur fertilisation et en préservant la fertilité du sol à moyen terme

Memoire on line

Page publiée le 22 septembre 2010, mise à jour le 22 septembre 2018