Informations et ressources scientifiques
sur le développement des zones arides et semi-arides

Accueil du site → Doctorat → Algérie → 2020 → Impact de la vulgarisation et de quelques indicateurs techniques sur la dynamique de la culture de pomme de terre : Cas des régions de Ouargla et El Oued

Université Kasdi Merbah Ouargla (2020)

Impact de la vulgarisation et de quelques indicateurs techniques sur la dynamique de la culture de pomme de terre : Cas des régions de Ouargla et El Oued

KORICHI Brahim

Titre : Impact de la vulgarisation et de quelques indicateurs techniques sur la dynamique de la culture de pomme de terre : Cas des régions de Ouargla et El Oued

Auteur : KORICHI Brahim

Université de soutenance : Université Kasdi Merbah Ouargla

Grade : Doctorat ès sciences Spécialité Sciences Agronomiques 2020

Résumé
Impact de la vulgarisation et de quelques indicateurs techniques sur la dynamique de la culture de pomme de terre : Cas des régions de Ouargla et El Oued Résumé : Le présent travail à pour objectif essentiellement de mettre en lumière les causes relevant du terrain qui ont provoqué le retard et la lenteur en matière de développement de la pomme de terre dans la région de Ouargla en comparaison à celle de Oued Souf qui est devenue pilote occupant une place importante parmi les premières régions productrices de cette culture dans le territoire national. Notre travail de terrain s’est basé sur une série d’enquêtes effectuées auprès de 200 exploitations pour chaque région d’étude et privilégier une approche comparative. - Les 98 % des agriculteurs de Oued Souf, pratique le grand et le petit commerce et considère la production de pomme de terre comme un investissement intéressant. Contrairement dans la région de Ouargla qui ne représente que 25 % des agriculteurs ayant cette vision. - Une autre différence est à signaler dans la région de Ouargla est que 42% des agriculteurs ont un contact fréquent avec les agents de vulgarisation, contre 92,5 % des agriculteurs pour la région d’El Oued - 75 % des agriculteurs de la région d’Ouargla, exploitent des forages collectifs. Contrairement pour la région d’Oued Souf, 75 % des agriculteurs exploitent des puits individuels avec une qualité tolérée de sel. - 98 % des agriculteurs d’Oued Souf utilisent le système d’irrigation dit « pivot ». Contrairement à Ouargla, ce n’est que les 20 % qui pratiquent ce système. - Et la dernière différence est marquée sur le fait qu’à Ouargla la main-d’œuvre qualifiée ne représente que 36 %, alors qu’à Oued Souf 94 % des agriculteurs utilisent une main d’œuvre qualifiée. Ces résultats ont confirmé nos hypothèses, ils sont discutés à la lumière des connaissances actuelles sur le développement, la recherche et la diffusion des connaissances scientifiques et techniques comme support de base pour tout développement notamment celle de la pomme de terre à l’échelle locale, régional et international.

Mots clés : Développement de la pomme de terre approche comparative régions sahariennes savoir et savoir-faire ressources hydriques système pivot تنمية زراعة البطاطس دراسة مقارنة امناطق الصحراوية المعارف الميدانية مصادر المياه نظام المرشات المحورية Potato development Saharan regions skills of knowledge water source pivot system comparative approach

Présentation

Version intégrale (2,7 Mb)

Page publiée le 20 novembre 2021