Informations et ressources scientifiques
sur le développement des zones arides et semi-arides

Accueil du site → Doctorat → Algérie → 2021 → Étude hydrogéologique des ressources en eau en zones arides du monde Arabe Application à la région de Ouargla en Algérie et Al-Qassim en Arabie Saoudite

Université Kasdi Merbah Ouargla (2021)

Étude hydrogéologique des ressources en eau en zones arides du monde Arabe Application à la région de Ouargla en Algérie et Al-Qassim en Arabie Saoudite

OUKBA KOUNTA Habib

Titre : Étude hydrogéologique des ressources en eau en zones arides du monde Arabe Application à la région de Ouargla en Algérie et Al-Qassim en Arabie Saoudite

Auteur : OUKBA KOUNTA Habib

Université de soutenance : Université Kasdi Merbah Ouargla

Grade : DOCTORAT 3 ème CYCLE Domaine : Science de la Terre et de l’Univers 2021

Résumé
Dans le monde Arabe, l’eau est un sujet sur lequel de nombreux spécialistes ont écrit et publié de nombreux ouvrages et études. Ces dernières années, ce sujet est devenu une préoccupation à l’échelle mondiale. L’objectif de ce travail est de faire une comparaison entredeux régions arides, qui sont Al Qassim et Ouargla,cette comparaison est à différents échelles ; climatique, géologique,hydrogéologique et hydro chimique, avec une étude cartographique des zones humides (Sebkhas et Chotts) par l’utilisation de l’outiltélédétection. Les deux régions sont des oasis sahariennes, qui se situent dans un milieu désertique aride, il existe entre eux desnombreuses caractéristiques similaires. Le climat dans les deux régions est aride caractériser par des températures élevés et intensive évaporation, la précipitation est plus intensive à Al Qassim, ce qui permet l’écoulement de Wadi Al Rummah. Géologiquement les deux régions se situent dans des bassins sédimentaires ;Ouargla se trouve à la plateforme Saharien et Al Qassim à la plateforme Arabe. Ces bassins sédimentaires contiennent des ressources en eau considérable, représenté au SASS en Algérie et prolongé à la Tunisie et la Libye et le système aquifère multicouches de la zone Saq au nord-est de l’Arabie Saoudite et se prolonge vers les frontières Irakiennes à l’est. La qualité des eaux peut être classée de bonne, moyenne à mauvaise et varie également d’un endroit à l’autre, cela est dû à la minéralisation très élevée, en générale les eaux de Saq à Al Qassim et l’Albien à Ouargla estde qualité moyenne à bonne. Les résultats des analyses physicochimiques des eaux phréatiques de Ouargla, montre que ces eaux sont très salées avec une conductivité électrique très élevée, le pH est généralement alcalin. On distingue trois faciès chimiques ; chloruré sodique, sulfaté sodique et sulfaté magnésien. Les travaux decartographie par télédétection ont montré une évolution importante aux différentes surfaces des Sebkhas étudier, on a observéune augmentation de surface d’eau, sol humide dans les deux Sebkhas, la végétation a enregistré une diminution à Atarafiyah, par contre au Ouargla a vu une augmentation. Ces changements sont principalement le résultat de facteurs climatiques, ainsi que l’intervention du facteur humain.

Mots clés : Al Qassim Ouargla Hydrogéologie Ressources en eau Télédétection القصيم ورقلة هيدروجيولوجيا الموارد المائية الاستشعار عن بعد

Présentation

Version intégrale (7,2 Mb)

Page publiée le 13 décembre 2021