Informations et ressources scientifiques
sur le développement des zones arides et semi-arides

Accueil du site → Doctorat → Algérie → 2020 → Evaluation de l’activité antioxydante et de l’effet anticorrosif des extraits phénoliques de plantes locales (Plantago ciliata et Thymelia microphylla)

Université Kasdi Merbah Ouargla (2020)

Evaluation de l’activité antioxydante et de l’effet anticorrosif des extraits phénoliques de plantes locales (Plantago ciliata et Thymelia microphylla)

TOUNSI Aissa

Titre : Evaluation de l’activité antioxydante et de l’effet anticorrosif des extraits phénoliques de plantes locales (Plantago ciliata et Thymelia microphylla)

Auteur : TOUNSI Aissa

Université de soutenance : Université Kasdi Merbah Ouargla

Grade : Docteur en Sciences Chimie 2020

Résumé
Ce travail s’articule autour de deux axes. L’un porte sur la valorisation phytochimique de Plantago ciliata et Thymelaea microphylla, deux plantes médicinales de la région de Laghouat et l’autre sur la mise en évidence de l’activité anticorrosive des extraits de ces plantes. La capacité antioxydante des extraits des parties aériennes de Plantago ciliata et Thymelaea microphylla, a été étudiée. L’estimation quantitative des polyphénols totaux et des flavonoïdes a révélé que Thymelaea microphylla présente des teneurs élevées en phénols totaux (12.33±0.01-4.35±0.04 mg EAG/g) et en flavonoïdes (5.2±0.08-1.09±0.05 mg ECa/g) comparativement au Plantago ciliata. Cependant, les bonnes teneurs en phénols totaux et en flavonoïdes ont été obtenues par le système méthanol /eau (80/20). Le pouvoir antiradicalaire mesuré par le test au DPPH a montré que l’extrait PM3 a exposé un effet antioxydant très important comparativement aux antioxydants de références (BHA, Vit C et vit E) avec une valeur d’EC50 égale à 3.50±0.05 mg/l. Par contre, tous les extraits testés ont dévoilé des pouvoirs réducteurs mesurés par le test au PPM supérieurs aux antioxydants de références. La deuxième partie de ce travail a été consacrée à l’évaluation du pouvoir inhibiteur des extraits PM3 et TM3 sur la corrosion de l’acier XC52 en milieu acide HCl 1M. Les résultats obtenus par la méthode de perte de masse ont prouvé que l’efficacité inhibitrice de ces composés varie d’un composé à un autre. Le maximum d’efficacité obtenue par l’extrait PM3 est 53,57 % à une concentration de 5 ppm, et 58,91 % pour l’extrait TM3 à 5 ppm. De plus, l’étude de l’efficacité inhibitrice des extraits par la méthode de Tafel, a prouvé que l’extrait PM3 est le plus efficace à la concentration de 20 ppm avec une efficacité inhibitrice égale à 60,58 %. Concernant la méthode d’impédance, on a trouvé que le rendement inhibiteur augmente avec la concentration des extraits qui atteint la valeur 83,07% à 25ppm pour l’extrait PM3 et 79,46% à 20ppm pour l’extrait TM3. Les deux inhibiteurs étudiés ont montré que l’adsorption sur la surface de l’acier en milieu HCl 1M, obéit à l’isotherme d’adsorption de Langmuir

Mots clés : Plantago ciliata Thymelaea microphylla Polyphénols capacité antioxydante inhibiteur de corrosion acier XC52 adsorption

Présentation

Version intégrale (1,7 Mb)

Page publiée le 19 novembre 2021