Informations et ressources scientifiques
sur le développement des zones arides et semi-arides

Accueil du site → Master → Algérie → Master → 2020 → Etude d’un exopolysaccharide produits par des souches Leuconostoc autochtone

Université Kasdi Merbah Ouargla (2020)

Etude d’un exopolysaccharide produits par des souches Leuconostoc autochtone

Abdelali Lina

Titre : Etude d’un exopolysaccharide produits par des souches Leuconostoc autochtone

Auteur : Abdelali Lina

Université de soutenance : Université Kasdi Merbah Ouargla

Grade : Master académique Sciences de la Nature et de la Vie 2020

Résumé
Ce travail vise l’étude des d’identité. La production d’exopolysaccharide (EPS) par ces souches a été détectée qualitativement sur des milieux gélosés hypersaccharose, révélant la présence du caractère gluante et mucoïde. Les résultats de l’évaluation des aptitudes d’EPS indique que dans l’ensemble des 6 souches productrices de dextrane, et dans la totalité de ces dernières 3 souches (C10, C2, F65) ont un bon pouvoir producteur après 18 h d’incubation. Cette production diffère d’une souche à l’autre. Les 2 souches F65 et C2, étaient sélectionnées comme meilleurs producteurs de ces biopolymères traduisent par un temps de production réduite et une viscosité élevée sur milieu MRSs liquide. L’optimisation de la production d’EPS réalisée sur milieu MSE en changeant la concentration de source de carbone (glucose) et source d’azote (extrait de levure), a révélé la meilleur production chez la plus part des souches dans une concentration de 0.5% glucose et 0.1% d’extrait de leveur. La quantification d’EPS réalisée sur bouillon MRSs avec différentes concentrations de saccharose, a montré que la meilleure production d’EPS était à concentration de 10% de saccharose. Cette quantification des EPS, caractérisations des aptitudes technologiques de 25 souches provenant de lait de chèvre, vache et le fromage frais, appartenant au genre de Leuconostoc, par la production de dextrane. Après une revivification sur le milieu MRS à une T° d’incubation de 30°C, les souches ont subi des tests classiques de confirmation permet de sélectionner la souche (C2) comme une bonne productrice de l’EPS dextrane en quantité 3.23g/l appartient phénotypiquement à l’espèce Ln .mesentroides subsp mesenteroides.

Mots clés : Exopolysaccharide Optimisation Leuconostoc Substrat ديكستران المركبات الحيوية التحسين الركيزة

Présentation

Version intégrale (1,3 Mb)

Page publiée le 25 décembre 2021