Informations et ressources scientifiques
sur le développement des zones arides et semi-arides

Accueil du site → Master → Algérie → Master → 2020 → Effets physiologiques de l’activité allélochimique de quelques plantes sahariennes sur une espèce model (Zea mays)

Université Kasdi Merbah Ouargla (2020)

Effets physiologiques de l’activité allélochimique de quelques plantes sahariennes sur une espèce model (Zea mays)

AMMANI Rim et LAGGOUN Naima

Titre : Effets physiologiques de l’activité allélochimique de quelques plantes sahariennes sur une espèce model (Zea mays)

Auteur : AMMANI Rim et LAGGOUN Naima

Université de soutenance : Université Kasdi Merbah Ouargla

Grade : Master académique Sciences de la Nature et de la Vie 2020

Résumé
Le présent travail porte sur la recherche de les effets allélopathiques des plantes spontanés sahariennes (Retama reatam, Limoniastrum guyonianum et Halocnemum strobilacuem ( sur les graines de l’espèce Zea mays à travers trois paramètres qui sont le taux de germination de ces graines, les longueurs maximales des radicules des coléoptiles et les poids humides et sec des plantules en réponse à différentes concentrations d’extraits aqueux de la partie aérienne (10, 15 et 20%) et un témoin. Les résultats montrent que Halocnemum strobilaceum présente une capacité d’inhibition plus forte que l’extrait aqueux de Lymoniastrum guyonianum et l’extrait de Retama reatam, cette inhibition est totale pour les fortes concentrations. Au niveau des lots traités par les extraits aqueux de Lymoniastrum guyonianum des anomalies ont été observées. Alors que pour les traitements par les extraits de Retama reatam ont engendré un très faible effet d’inhibition sur la germination et la croissance des graines tests.

Mots clés : Activité allélopathique Zea mays Plantes spontanées Extrait Aqueux Inhibition Germination Allelopathic activity Spontaneous plants Aqueous extract Growth

Présentation

Version intégrale (1,3 Mb)

Page publiée le 28 novembre 2021