Informations et ressources scientifiques
sur le développement des zones arides et semi-arides

Accueil du site → Projets de développement → Projets 2021 → Appui au renforcement des moyens d’existence des agropasteurs pour l’amélioration de la sécurité alimentaire à l’Est du Tchad

2021

Appui au renforcement des moyens d’existence des agropasteurs pour l’amélioration de la sécurité alimentaire à l’Est du Tchad

Tchad

Financial Tracking Service - FTS Archives (OCHA)

Titre : Appui au renforcement des moyens d’existence des agropasteurs pour l’amélioration de la sécurité alimentaire à l’Est du Tchad

Pays /Région : Tchad

Code projet : HTCD21-FSC-175216-1

Durée : 01/01/2021 — 31/12/2021

Résumé
Le Tchad à l’instar des autres pays touchés par la pandémie du COVID-19 a pris des mesures pour protéger sa population contre la propagation de la pandémie COVID-19. Malheureusement certaines de ces mesures ont entraîné un dysfonctionnement dans les chaînes d’approvisionnement en denrées alimentaires et intrants agricoles, des hausses de prix de certaines denrées, etc. Face à cette situation, le Gouvernement a élaboré un plan d’action d’urgence pour contenir la pandémie de COVID-19 et limiter son impact. Le Ministère de l’Agriculture, tout en contribuant à l’élaboration du plan d’action global du gouvernement, a insisté sur la spécificité du secteur agricole et le risque qui pèse sur le pays en cas d’une mauvaise production à la sortie de cette campagne agricole. La situation d’invasion acridienne a été préoccupante au cours de l’année 2020 à l’Est et au Nord-Est du Tchad. Dans le cadre de la mise en œuvre du plan d’action régional d’urgence acridienne (juin-août 2020), la FAO et le Ministère de l’Agriculture à travers l’Agence nationale de lutte antiacridienne (ANLA) au Tchad, ont déployé un hélicoptère destiné à renforcer les opérations de prospection/lutte. Le déploiement de l’hélicoptère a renforcé le dispositif déjà mis en place par le gouvernement sur un itinéraire de 19 868 km. La situation acridienne demeure relativement calme sur l’ensemble du pays. Cependant, des ailés solitaires, isolés, immatures, en cours de maturation et matures, à faible densité ont été observés autour d’Arada, Kalait, Bahaï, Fada et le sud de Mao. En outre, des larves de 2ème et 6ème stades sont présents entre Kalait et Fada ainsi qu’à Beurkia près de Kouba Olanga. Cette situation est issue des activités de reproduction à petite échelle qui a commencé dans ces localités de la fin du mois d’aout à la fin du mois de septembre 2020. En octobre, une reproduction à petite échelle a eu lieu et des larves solitaires de tous les stades étaient présentes dans les zones centrales de Beurkia, dans le centre et à l’Ouest de Fada dans le Nord-Est. Des ailées solitaires immatures et matures en faibles effectifs étaient disséminés principalement entre Beurkia, Kalait et Fada et dans une moindre mesure dans l’Ouest près de Mao et dans l’Est près de la frontière Soudanaise et Iriba. Au cours de la dernière semaine, des adultes transiens ont été observés en accouplement près de Fada. Cette situation avec l’apparition des acridiens adultes, pourrait menacer la sécurité alimentaire. Le gouvernement s’est fixé comme objectif de produire cette année environ 3 132 642 tonnes de céréales pour couvrir les besoins céréaliers de la population en 2021. Il est également prévu de produire 1 881 546 tonnes pour d’autres produits vivriers (arachide, sésame, manioc, taro, igname, etc.). La production céréalière prévisionnelle de la campagne agricole 2020/2021 est estimée à 2 901 683 tonnes. Elle est presque équivalente à celle de l’année dernière (-0,8%), mais enregistre une légère hausse de 3,7 % par rapport à la moyenne quinquennale. Toutes les spéculations ont enregistré des hausses à l’exception du maïs qui est resté équivalent. Cette légère augmentation cache cependant des disparités entre les provinces. Toutefois, ce niveau de production est en baisse de 7,4% de l’objectif fixé par le Ministère pour cette campagne.

Organisation : Food & Agriculture Organization of the United Nations
Mise en oeuvre : 1. Ministère de l’Agriculture 2. Ministère de l’Elevage et des Productions Animales (MEPA) 3. Ministère de l’environnement 4. ONGs

Budget : $297,265

FTS Archives - Office for the Coordination of Humanitarian Affairs (OCHA)

Page publiée le 20 novembre 2021