Informations et ressources scientifiques
sur le développement des zones arides et semi-arides

Accueil du site → Projets de développement → Projets 2021 → Projet d’assistance nutritionnelle aux enfants 6-23 mois et femmes enceintes et allaitantes pendant la période de soudure au Sahel

2021

Projet d’assistance nutritionnelle aux enfants 6-23 mois et femmes enceintes et allaitantes pendant la période de soudure au Sahel

Tchad

Financial Tracking Service - FTS Archives (OCHA)

Titre : Projet d’assistance nutritionnelle aux enfants 6-23 mois et femmes enceintes et allaitantes pendant la période de soudure au Sahel

Pays /Région : Tchad

Code projet : HTCD21-NUT-175306-1

Durée : 01/01/2021 — 31/12/2021

Contexte
Le Tchad est un pays d’Afrique Subsaharienne enclavé à faible revenu, classé parmi les pays les moins avancés par les Nations Unies. Sa population de près de 14 millions est principalement rurale, et la plupart des ménages dépendent de l’agriculture de subsistance ou des activités d’élevage pour leur survie. Avec la majeure partie de son terroir localisée dans la bande du Sahel, le Tchad est enclin aux chocs climatiques saisonniers qui affectent la production agricole et pastorale occasionnant ainsi des crises alimentaires régulière qui affectent la sécurité alimentaire et nutritionnelle des populations Selon les résultats de l’enquête SMART de septembre 2019, la prévalence de la Malnutrition Aiguë Globale au niveau national est estimée à 10% ; ce qui représente une situation préoccupante d’après la nouvelle classification de l’OMS. Au total seize provinces sur 23 sont en situation préoccupante avec une prévalence de la malnutrition aigüe et un taux mortalité élevés supérieurs aux seuils sévères ou critiques. Elles constituent les provinces prioritaires d’intervention. Parmi elles, 13 sont en situation d’urgence car elles présentent des taux supérieurs au seuils critique de l’OMS pour la malnutrition aigüe globale (MAG ≥ 15 %), la malnutrition aigüe sévère (MAS ≥ 2%) et la mortalité (Taux brute de mortalité ≥1/10000 personnes/ jour et Taux de mortalité des enfants de moins de 5 ans ≥ 2/10000 enfants de moins de cinq ans/jours). La situation du retard de croissance est très élevée avec une moyenne nationale se situant à 30.5% et des prévalences dépassant le seuil critique de 30% de l’OMS dans douze (12) des vingt-trois (23) provinces. Les carences en micronutriment restent un problème de santé publique majeur avec respectivement 63,6% des enfants de moins de 5 ans et 44,7% des femmes en âge de procréer qui souffrent d’anémie.

Résumé
La malnutrition aiguë demeure un problème de santé publique majeur au Tchad avec une prévalence de la Malnutrition Aiguë Globale au niveau national est estimée à 10% ; ce qui représente une situation préoccupante d’après la nouvelle classification de l’OMS. Au total seize provinces sur 23 sont en situation préoccupante avec une prévalence de la malnutrition aigüe et un taux mortalité élevés supérieurs aux seuils sévères ou critiques. Elles constituent les provinces prioritaires d’intervention. Parmi elles, 13 sont en situation d’urgence car elles présentent des taux supérieurs au seuils critique de l’OMS pour la malnutrition aigüe globale (MAG ≥ 15 %), la malnutrition aigüe sévère (MAS ≥ 2%) et la mortalité (Taux brute de mortalité ≥1/10000 personnes/ jour et Taux de mortalité des enfants de moins de 5 ans ≥ 2/10000 enfants de moins de cinq ans/jours). La situation du retard de croissance est très élevée avec une moyenne nationale se situant à 30.5% et des prévalences dépassant le seuil critique de 30% de l’OMS dans douze des vingt trois (23) provinces.

Organisation : World Food Programme

FTS Archives - Office for the Coordination of Humanitarian Affairs (OCHA)

Page publiée le 19 novembre 2021