Informations et ressources scientifiques
sur le développement des zones arides et semi-arides

Accueil du site → Doctorat → Algérie → 2020 → Extraction et purification de métabolites purs de Dittrichia (Inula) viscosa (L.) Greuter et Evaluation de leur activité biologique à l’égard de quelques bio-agresseurs des cultures

Ecole Nationale Supérieure Agronomique – El Harrach (2020)

Extraction et purification de métabolites purs de Dittrichia (Inula) viscosa (L.) Greuter et Evaluation de leur activité biologique à l’égard de quelques bio-agresseurs des cultures

GUERIBIS, Faiza

Titre : Extraction et purification de métabolites purs de Dittrichia (Inula) viscosa (L.) Greuter et Evaluation de leur activité biologique à l’égard de quelques bio-agresseurs des cultures

Auteur : GUERIBIS, Faiza

Etablissement de soutenance : Ecole Nationale Supérieure Agronomique – El Harrach

Grade : Doctorat en Sciences Agronomiques 2020

Résumé
La présente étude vise à l’évaluation de l’activité biologique de quatre sesquiterpènes bi- et tricycliques, nommé inuloxines A, B et C et l’acide α-costique, extraits et purifiés à partir de Dittrichia viscosa vis à vis de quatre bio agresseurs différents. Les tests réalisés révèlent que les métabolites ne présentent aucun effet sur la croissance mycélienne des champignons testés. En revanche l’analyse des résultats fait ressortir que toutes les adventices ont subi une diminution de leurs teneurs en chlorophylle a, b et totale, avec un taux de réduction allant de 22,08% à 83,32 % à l’exception de Convolvulus arvensis qui s’est montrée la plus résistante en augmentant plutôt ses teneurs en chlorophylle, de 30 à plus de 60%. D’autre part, à travers les différents tests réalisés, nous avons pu évaluer l’activité biologique de ces métabolites sur deux types de plantes parasites (Cuscuta campestris et Orobanche crenata). Les Inuloxines A et C ont causé une inhibition totale (100%) de la germination des graines de ces deux plantes parasites avec une incidence très significative sur le développement du tube germinatif de l’Orobanche. Les métabolites ont été également évalués pour leur effet sur la mortalité des adultes, la ponte et l’émergence des adultes de Callosobruchus maculatus. Trois concentrations (1.25, 2.5, 5μl/ml) de chaque composé ont été testées. Une mortalité complète des adultes (100 %) a été obtenue un jour seulement après l’exposition aux inuloxines B et C et à l’acide α-costique avec des DL50 inférieures à 1.8 μl/ml. La ponte et l’émergence de la progéniture F1 ont été significativement réduites (à 27% et 73%, respectivement) après traitement avec les métabolites de D. viscosa.

Mots Clés : Lutte biologique, Bioagresseur, Dittrichia viscosa, Métabolites, Sesquiterpènes. Callosobruchus maculatus

Présentation

Version intégrale (4,4 Mb)

Page publiée le 22 novembre 2021