Informations et ressources scientifiques
sur le développement des zones arides et semi-arides

Accueil du site → Doctorat → Algérie → 2020 → Etude ethnobotanique, Caractérisation chimique et activités biologiques des huiles essentielles du genre Thymus de la région de Souk Ahras

Université Mohamed-Chérif Messaadia Souk Ahras (2020)

Etude ethnobotanique, Caractérisation chimique et activités biologiques des huiles essentielles du genre Thymus de la région de Souk Ahras

GHERAIRIA Nesrine

Titre : Etude ethnobotanique, Caractérisation chimique et activités biologiques des huiles essentielles du genre Thymus de la région de Souk Ahras

Auteur : GHERAIRIA Nesrine

Université de soutenance : Université Mohamed-Chérif Messaadia Souk Ahras

Grade : Doctorat 2020

Résumé
Dans le but de valoriser les plantes du genre Thymus qui font partie du patrimoine naturel de la région de Souk Ahras et de revitaliser et de préserver le savoir empirique local sur ces plantes, nous avons entrepris une étude ethnobotanique auprès 270 enquêtés de la population locale suivie d’une série d’analyses chimiques et biologiques sur six huiles essentielles de quatre espèces de Thymus spp poussant à l’état spontané dans différentes régions de Souk Ahras. A l’issue des résultats de l’enquête, il ressort que les vieilles femmes mariées présentent le groupe social le plus intéressé à l’usage du Zaitra (VU=1,64 et CI= 1,27), alors que le groupe des femmes adultes mariées constitue le groupe le plus familiariser avec les différentes catégories d’utilisation de la plante (ID≥3,91et IE=0,70), le thym s’avère être principalement utilisé à des fins thérapeutiques (NFThér total = 88%) et particulièrement pour le traitement des affections digestives (NF= 70%). Plus de la moitié des usagers préfèrent l’utilisation de la partie aérienne de la plante et préparent des recettes sous forme d’infusion dont la plupart sont prises par voie orale. L’hydrodistillation des parties aériennes des plantes de Thymus, a donné des rendements en huiles essentielles (HEs) compris entre 0,9 et 2,35%. Les analyses chromatographiques par CG/SM de ces HEs ont révélé la présence de 105 composés, représentant 95,70% à 99,46% de la composition totale. Deux chemotypes ont été déterminés : le chemotype à thymol chez les HEs (TR1, TR2, TR3, TR4, TR6) et le chemotype à α-pinène chez l’HE (TR7). L’altitude et les caractéristiques physico-chimiques du sol étaient les facteurs les plus influents sur la variabilité du rendement et de la composition chimique des HEs. L’évaluation des activités antibactériennes de nos HEs contre six souches bactériennes, dont quatre à Gram (-) et deux à Gram (+) par la technique de diffusion en milieu gélosé et la méthode d’incorporation en milieu gélosé, a révélé que toutes les HEs de Zaitra étudiaient quelle que soit l’espèce de la plante, leur provenance, leur profil chimique ont exercé une intéressante activité antibactérienne sur toutes les souches Gram (+) et Gram (-) testées. Les activités antioxydantes des HEs de Thymus évaluées au moyen du test du piégeage du DPPH, se sont révélées modestes à faibles avec des IC50 entre 513,77 et 2245,93µg/ml, La plus puissante activité antiradicalaire a été notée chez l’HE de Thymus hirtus willd de Boukabech (TR6) avec (IC50 = 513,77 µg/ml), liée à leurs richesses en thymol

Mots clés : Thymus, Souk Ahras, étude ethnobotanique, hydrodistillation, huiles essentielles, analyses chromatographiques CG/SM, activités antibactériennes, activité antioxydante.

Présentation

Page publiée le 4 décembre 2021