Informations et ressources scientifiques
sur le développement des zones arides et semi-arides

Accueil du site → Master → Burkina Faso → 2005 → Impacts socio économiques des pistes rurales dans la région de l’Est du Burkina Faso

EIER Ouagadougou (2005)

Impacts socio économiques des pistes rurales dans la région de l’Est du Burkina Faso

DIANE Mamady

Titre : Impacts socio économiques des pistes rurales dans la région de l’Est du Burkina Faso

Auteur : DIANE Mamady

Etablissement de soutenance : EIER Ouagadougou

Grade : Master en Développement 2005

Résumé

Le Burkina, comme la plupart des pays en développement, est confronté à des problèmes liés aux transports en milieu rural. L’absence de routes rurales reliant les villages, les zones de cultures et les marchés représente un frein considérable au développement socio-économique des régions concernées.

La thématique de l’aménagement de pistes rurales destinées au désenclavement des villages incluant la méthode HIMO (Haute Intensité de Main d’oeuvre) fait partie intégrante des différentes stratégies de développement du pays. Elle s’inscrit notamment dans le Cadre Stratégique de Lutte contre la Pauvreté (CSLP) qui considère la mobilité et la création de richesse comme une issue de première importance et comme un élément clé de stimulation d’activités économiques.

Le présent travail se penche donc sur le cas de deux villages désenclavés par le programme dont les impacts seront mesurés à court terme ainsi que, et afin d’apporter à l’étude une vision des perspectives sur un plus long terme, sur un troisième village, désenclavé depuis 5 ans.

L’étude d’impact socio-économique, conduite auprès des populations de Tantiaka, Tambiga et Fonghin a permis de dégager bon nombre d’aspects positifs très importants au développement des villages, parmi lesquels l’amélioration de l’accès aux soins et à l’éducation et l’augmentation du flux des échanges humains et commerciaux. En effet, la présence de la piste ouvre de nouvelles perspectives dans le domaine social. En rendant les infrastructures plus facilement accessibles, elle contribue à l’amélioration des services et à l’augmentation de la fréquentation de ces derniers, réduisant ainsi de manière sensible les problèmes sanitaires et scolaire. La mobilité engendrée par la présence de la piste influence les mouvements de populations conférant aux déplacements un but lucratif et social peu connu auparavant. Les impacts économiques, quant à eux, révèlent le rôle primordial joué par la piste. Les effets en sont inextricablement liés. La possibilité d’acheminement des intrants, des productions et articles de commerce engendre une dynamisation de tous les secteurs qui font l’économie des villages contribuant au développement d’activités de rentes et non seulement de suffisance alimentaire.

Lien vers la thèse en version intégrale (memoireonline)

Page publiée le 22 septembre 2010, mise à jour le 9 décembre 2015