Informations et ressources scientifiques
sur le développement des zones arides et semi-arides

Accueil du site → Doctorat → Algérie → 2021 → Conservation des ressources phytogénétiques en Algérie. Cas des palmiers dattiers cultivés et sub-spontanés (Phoenix dactylifera L.)

Université Mohamed Khider de Biskra (2021)

Conservation des ressources phytogénétiques en Algérie. Cas des palmiers dattiers cultivés et sub-spontanés (Phoenix dactylifera L.)

REKIS, Abdelkrim

Titre : Conservation des ressources phytogénétiques en Algérie. Cas des palmiers dattiers cultivés et sub-spontanés (Phoenix dactylifera L.)

Auteur : REKIS, Abdelkrim

Université de soutenance : Université Mohamed Khider de Biskra

Grade : Doctorat en Sciences Filière : Sciences Agronomiques Option : Agriculture et environnement en régions arides 2021

Résumé
Pour la conservation de la diversité du palmier dattier (Phoenix dactylefera L.) en Algérie qui risque la perte à cause de la monoculture, l’érosion génétique et la perte du savoir-faire de cet effet, il est nécessaire de caractériser les différents cultivars pour les conserver et faire une stratégie d’amélioration. L’objectif de notre étude est porte sur la caractérisation quantitative et qualitative des différents cultivars du palmier dattier. Pour la réalisation de ce travail nous avons pris 56 cultivars dans la région de Ziban pour l’étude de 27 traits de caractères quantitatifs et 26 traits de caractères qualitatifs sur les palmes, les pennes, les épines, les dattes et les noyaux. Ensuite le traitement statistique des résultats. A l’issue de cette étude sur la caractérisation morphologique quantitative et qualitative de différents cultivars de palmier dattier a montré que les dattes présentent une longueur de 1.02 (Oum sabil) à 5.25 cm (Elhorra) et un poids de 1.64 (Deglet larbi) à 16.23 g (Bent lefgui). Les noyaux ont une longueur de 0.71 (Oum sabil) à 3.78 cm (Bzerrou) et poids de 0.56 (Ghazi) à 2.23 g (Deglet l’hsir). Le rapport noyau sur datte vari de 0.06 (Bent lefgui) à 0.89 (Deglet larbi). Le nombre de pennes vari de 46 (Djouzi) à 88 (Bent lefgui). Le nombre des épines vari de 5 à 25. La longueur du palme varie de 113.63 (Aoula) à 537.58 cm (Archti). Aussi la moitié des dattes des cultivars sont de bon caractère et acceptable caractère et que les dattes des cultivars Bent lefgui, Elhorra, Thouri et Tafzouine présentes un résultat de bon caractère pour tous les etudiés. L’analyse en composantes principales a pu mettre en évidence la relation qui existe entre les caractères, tous les caractères sont en corrélation positive entre eux et nous avons constatés qu’il y a une certaine symétrie pour le nombre des pennes et des épines entre le coté droit et gauche. La classification ascendante hiérarchique a permis de mettre en évidence la similarité entre les cultivars. Les caractères le nombre de pennes et d’épines, rapport noyau sur datte, couleur de la datte, gout de la datte el la longueur de la palme ont un pouvoir discriminant.

Mots Clés  : Palmier dattier, ressource phytogénétique, cultivars, traits quantitatifs, traits qualitatifs, polymorphisme.

Présentation

Version intégrale (8 Mb)

Page publiée le 6 décembre 2021