Informations et ressources scientifiques
sur le développement des zones arides et semi-arides

Accueil du site → Doctorat → Algérie → 2021 → Impacts du changement climatique sur le cycle phénologique du palmier dattier (Cas de Deglet Nour aux Ziban)

Université Mohamed Khider de Biskra (2021)

Impacts du changement climatique sur le cycle phénologique du palmier dattier (Cas de Deglet Nour aux Ziban)

FACI, Mohammed

Titre : Impacts du changement climatique sur le cycle phénologique du palmier dattier (Cas de Deglet Nour aux Ziban)

Auteur : FACI, Mohammed

Université de soutenance : Université Mohamed Khider de Biskra

Grade : Doctorat en Sciences Agronomiques 2021

Résumé
Le réchauffement global a des influences sur tous les domaines qui nous entourent, il a des répercussions sur l’agriculture, qui assure notre nourriture ; de ce fait, il peut engendrer des crises alimentaires planétaires. Afin de ressortir si ce phénomène a des impacts sur le cultivar Deglet Nour aux Ziban, nous nous sommes opté pour une méthodologie successive, en cinq étapes : i) collecte de données, ii) suivi du cycle phénologique de cette variété et enregistrement des données thermo-hygrométriques, au niveau de cinq palmeraies, iii) enquête de terrain avec des phoeniciculteurs âgées (plus de 60 ans) ; iv) traitement et analyse statistique des données recueilles, observées et enregistrées et, v) proposition de quelques éléments d’adaptation. Les analyses statistiques des données climatiques disponibles, nous ont permis de ressortir que Biskra est une région saharienne à hiver chaud, caractérisée par l’étalement de la sécheresse sur toute l’année. Les températures de l’air ont connu une hausse de 1,10 °C pour les minimales et 1,31 °C pour les maximales ; par contre, les cumuls annuels des précipitations ont connu une réduction. Les perceptions des agriculteurs contactés, rejoignent nos résultats. Le traitement des données recueilli auprès des phoeniciculteurs, par l’analyse en composantes principales, a montré l’influence de la température et de l’humidité relative de l’air sur la qualité des dattes. De notre part, nous avons ressorti une modère corrélation entre l’évolution des quantités produites de dattes avec les températures de l’air ; alors que la corrélation est absente avec les précipitations. Il ressort en général, que le changement climatique influe sur la qualité des dattes, que sur la quantité (taux négligeable). En outre, nous avons constaté l’avancement temporel des différents stades phénologiques de Deglet Nour à Biskra ; ainsi que la période de la récolte des dattes. L’observation continue, a fait ressortir que : i) l’apparition des spathes est entre janvier et avril, ii) l’ouverture des spathes, entre février et avril, iii) la pollinisation est réalisée entre mars et mai, iv) la maturité des dattes, durant la période août-novembre et, v) la récolte des régimes de dattes, de septembre à novembre. Il faut signaler le décalage entre l’apparition des spathes mâles précoces et les spathes femelles, où ces Dokkar devançaient les Talaat de 30-40 jours. L’apparition des spathes n’est possible qu’après l’enregistrement d’une température moyenne mensuelle supérieure à 11 °C, alors que la durée nécessaire pour la maturité des dattes est de 22-37 semaines ; tandis que le ralentissement de l’activité végétative est enregistré entre la fin du mois de novembre et le début de mois de mars. Les besoins thermiques pour la maturation de la datte de la Deglet Nour, dans la région des Ziban, sont de 3353 à 4426 °C, alors que la température de l’air à l’intérieur des palmeraies variait entre -1,7 et 52,2 °C et l’humidité de l’air, durant la période de fructification, basculait entre 24 et 60 %.

Mots Clés  : Ziban, changement climatique, Palmier dattier, Deglet Nour, cycle phénologiques, besoins thermiques.

Présentation

Version intégrale (11 Mb)

Page publiée le 6 décembre 2021