Informations et ressources scientifiques
sur le développement des zones arides et semi-arides

Accueil du site → Master → Burkina Faso → 2020 → Analyse de l’impact du changement climatique et de l’aménagement d’un bas-fond sur le régime hydrologique du bassin versant : cas du bassin versant de bankandi-lofing a Dano (Burkina Faso)

Institut International d’Ingénierie de l’Eau et de l’Environnement (2iE) 2020

Analyse de l’impact du changement climatique et de l’aménagement d’un bas-fond sur le régime hydrologique du bassin versant : cas du bassin versant de bankandi-lofing a Dano (Burkina Faso)

DAKPEDE Vignon Romaris

Titre : Analyse de l’impact du changement climatique et de l’aménagement d’un bas-fond sur le régime hydrologique du bassin versant : cas du bassin versant de bankandi-lofing a Dano (Burkina Faso)

Auteur : DAKPEDE Vignon Romaris

Etablissement de soutenance : Institut International d’Ingénierie de l’Eau et de l’Environnement (2iE)

Grade : Master d’ingénierie Infrastructures et Réseaux Hydrauliques 2020

Résumé
La présente étude évalue l’impact du changement climatique et des aménagements du bas-fond de Bankandi sur le régime hydrologique du bassin versant de Bankandi-Loffing en combinant simulation hydrologique, application de scénarios de changement climatique à travers des modèles climatiques régionaux HadGEM2-ES/RegCM4 et MPI-ESM-MR/RegCM4 et des analyses statistiques. Le signal de changement climatique projeté sur le bassin versant a été analysé en comparant les simulations d’une période future (2031-2060) aux observations historiques (1981-2010). Les données simulées par les modèles climatiques régionaux ont été corrigées avec la méthode du quantile mapping. L’impact du changement climatique sur l’eau de surface a été analysé en simulant les débits historiques et futurs à l’aide des modèles hydrologiques GR4J et HBV qui ont été préalablement calés et validés sur le bassin avec des performances évaluées par des critères (NSE, KGE et R2). Les résultats de la modélisation indiquent que GR4J et HBV reproduisent de manière satisfaisante les comportements hydrologiques de la zone d’étude. Le modèle HadGEM projette une augmentation de la température de 1,2 à 4,4°C contre 0,1 à 2,9°C pour MPI. Quant à la pluie, le modèle HadGEM projette une diminution annuelle de 4% tandis que MPI prévoit une augmentation moyenne d’environ 30%. Le sens de variation des débits projetés correspondent aux sens de variation des précipitations. Les débits simulés varient entre les modèles hydrologiques pour le même modèle climatique. Le modèle HadGEM projette une diminution du débit moyen annuel. Cette diminution est estimée à 25% par le GR4J et à 9% par HBV. Le modèle MPI projette une augmentation qui est estimée à 27% par GR4J et 16% par HBV. Les analyses effectuées sur les données d’avant et d’après aménagement du bas-fond de Bankandi ont révélé que les débits observés en 2018 ne sont pas uniquement dû à l’amélioration de la capacité de drainage du périmètre mais aussi à la pluie décennale tombée cette année.

Présentation (2iE)

Version intégrale

Page publiée le 3 décembre 2021