Informations et ressources scientifiques
sur le développement des zones arides et semi-arides

Accueil du site → Master → Burkina Faso → 2020 → Contribution à l’étude d’avant-projet détaillée pour la mise en place d’un nouveau réseau d’assainissement pluvial de la ville de Diffa au Niger

Institut International d’Ingénierie de l’Eau et de l’Environnement (2iE) 2020

Contribution à l’étude d’avant-projet détaillée pour la mise en place d’un nouveau réseau d’assainissement pluvial de la ville de Diffa au Niger

ABOUBACAR SAADOU Mahamadou Moubarak

Titre : Contribution à l’étude d’avant-projet détaillée pour la mise en place d’un nouveau réseau d’assainissement pluvial de la ville de Diffa au Niger

Auteur : ABOUBACAR SAADOU Mahamadou Moubarak

Etablissement de soutenance : Institut International d’Ingénierie de l’Eau et de l’Environnement (2iE)

Grade : Master Ingénierie Eau et Assainissement 2020

Résumé _ : La ville de Diffa au Niger, chef-lieu de région du même nom est confrontée aux problèmes d’évacuations des eaux pluviales. Parmi les principales causes de ces problèmes, on note par exemple le mauvais fonctionnement du réseau existant, l’inexistence des réseaux d’évacuations des eaux pluviales dans certains quartiers de la ville. C’est ainsi que dans le cadre des festivités de la fête tournante nationale de la République du Niger, le gouvernement nigérien prévoit la réhabilitation et la construction des infrastructures importantes dont un des volets concerne les ouvrages d’assainissement des eaux pluviales. C’est dans ce contexte que ce mémoire a été initié avec comme thématique : « Contribution à l’étude d’avant-projet détaillée pour la mise en place d’un nouveau réseau d’assainissement pluvial de la ville de Diffa au Niger ». L’objectif général de cette étude est de doter la ville de Diffa d’un nouveau réseau d’évacuation des eaux pluviales. Pour atteindre les objectifs spécifiques de ce travail, en premier lieu, nous avons ainsi proposé un nouveau réseau qui va couvrir la ville entièrement en isolant complètement le réseau existant. En second lieu, nous avons fait une étude des coûts de la réalisation des différents collecteurs du réseau sans les ouvrages de franchissement et en fin nous avons réalisé une notice d’impact environnemental et social. L’ensemble du réseau obtenu s’étend sur un linéique d’environ 44,30 km composé des collecteurs primaire et secondaire. Ainsi, six (6) collecteurs principaux de forme rectangulaire et trapézoïdale ont été proposés dont leurs exutoires seront la rivière Koumadougou située au Sud-Est et au Nord-Est de la ville. Une notice d’impact environnemental et social a été réalisée en proposant un PGES provisoire de cinq (5) ans, ainsi que des recommandations pour un fonctionnement optimal des ouvrages. Le coût total du projet s’élève à environ cinq milliaires de Francs CFA y compris la taxe et le PGES provisoire.

Présentation (2iE)

Version intégrale

Page publiée le 1er décembre 2021