Informations et ressources scientifiques
sur le développement des zones arides et semi-arides

Accueil du site → Master → Algérie → Master → 2021 → L’impact de la sécheresse sur la nappe Mitidja (W. Tipaza) et la modélisation des différents scénarios possibles par le modèle WEAP.

Ecole nationale supérieure d’hydraulique (ENSH) 2021

L’impact de la sécheresse sur la nappe Mitidja (W. Tipaza) et la modélisation des différents scénarios possibles par le modèle WEAP.

Lazar, Sofia

Titre : L’impact de la sécheresse sur la nappe Mitidja (W. Tipaza) et la modélisation des différents scénarios possibles par le modèle WEAP.

Auteur : Lazar, Sofia

Etablissement de soutenance : Ecole nationale supérieure d’hydraulique (ENSH)

Grade : Master-LMD : Conception des Ouvrages Hydrotechniques : Aménagement et Génie hydraulique 2021

Résumé
La Mitidja est une plaine du nord d’Algérie, couvre une superficie d’environ 1400 Km2. L’étude actuelle focalise sur la partie Ouest de la Mitidja, et pour cela on a pris le grand bassin versant Mazafran comme une zone d’étude, face au changement climatique qui annonce une alerte, avec tous les scénarios possibles proposés qui induisent des résultats directs sur le cycle d’eau, par conséquent sur la recharge de la nappe Mitidja-Ouest. L’augmentation des niveaux piézométriques est une preuve des estimations faites par IPCC ainsi que par d’autres chercheuses (ses) eut utilisant le modèle WEAP, d’ailleurs ce dernier visualise le comportement de la nappe Mitidja-Ouest vers le changement climatique qui va subir la région d’étude (saison de sécheresse, inondation...etc) et ça résulte une chute de volume d’eau mobilisé par les deux scénarios proposés, ou les deux montres une diminution graduelle à une diminution brusque de volume emmagasiné.

Mots clés : Bassin versant : Mazafran : sécheresse : Changement climatique : SIG : WEAP : GIEC : Niveau piézométrique : Mitidja

Présentation

Page publiée le 2 janvier 2022