Informations et ressources scientifiques
sur le développement des zones arides et semi-arides

Accueil du site → Doctorat → Algérie → 2021 → Contribution à l’étude de la biodiversité des zones humides de l’Est algérien : état des lieux, gestion et valorisation

Université El Djillali Sidi Bel Abbes (2021)

Contribution à l’étude de la biodiversité des zones humides de l’Est algérien : état des lieux, gestion et valorisation

Boubekeur, Fatma Zohra

Titre : Contribution à l’étude de la biodiversité des zones humides de l’Est algérien : état des lieux, gestion et valorisation

Auteur : Boubekeur, Fatma Zohra

Université de soutenance : Université El Djillali Sidi Bel Abbes

Grade : Doctorat en sciences 2021

Résumé
Les différents travaux qui ont été réalisé sur l’intérêt des zones humides de la zone est algérienne, ont mis le point sur leurs dégradations voir même la disparition de certaines zones humides à cause de leurs surexploitations. Cependant peu de travaux qui ont été orientés vers les aspects socio-économiques et la gestion rationnelle de ces sites, vu leurs intérêts écologiques, en abritant une biodiversité incontestable. Ces milieux subissent une pression humaine importante d’où l’objectif de ce travail de faire connaître les interactions entre les différents secteurs socioprofessionnels et ces milieux, afin de déterminer les enjeux socioéconomiques ; et déterminer quels effets peuvent avoir t’il à long terme sur le milieu en particulier et sur leur biodiversité. Une démarche de constatation et d’analyse a été adoptée sur la zone d’étude afin de réaliser ce travail. Les résultats révèlent qu’il existe trois enjeux économiques aux alentours de la zone humide : l’activité industrielle, l’agriculture, et l’élevage. Les trois activités présentent un grand intérêt pour la population locale, d’où chaque activité tend à exploiter le milieu à sa façon.Lesusagers de différentes zones humides sont conscients de l’importance que procurentces milieux et du manque d’eau. Notre approche méthodologique est un outil pour créer un plan de gestion rationnelle pour une meilleure conservation et protection des différents zone humide de l’Ouest Algérien. L’étude de cas opéré, réalisés sur deux années consécutives (de septembre 2017 à aout 2019) de l’avifaune aquatique occupant le Lac des Oiseaux (site Ramsar, wilaya d’ElTarf, extrême Nord-est algérien) a montré une richesse spécifique estimée à 38 espèces d’oiseaux d’eau appartenant à 11 familles. Les familles des Anatidae et les Scolopacidae avec respectivement 10 et 7 espèces sont les plus représentées. Du point de vue phénologique, onze espèces sont des estivants, dix sont des résidents et des hivernants et huit sont des espèces sporadiques.

Mots Clés  : Zone humide, site Ramsar, biodiversité, avifaune, zone protégée, conservation, gestion rationnelle, Lac des Oiseaux, Est algérien

Présentation

Version intégrale (7,5 Mb)

Page publiée le 24 décembre 2021