Informations et ressources scientifiques
sur le développement des zones arides et semi-arides

Accueil du site → Doctorat → Algérie → 2019 → Etude de l’effet de l’irrigation d’appoint sur l’amélioration de la production du blé tendre (Triticum aestivum L.) dans la région de Sétif

Université Ferhat Abbas Sétif 1 (2019)

Etude de l’effet de l’irrigation d’appoint sur l’amélioration de la production du blé tendre (Triticum aestivum L.) dans la région de Sétif

AISSAOUI Mohamed, Ridha

Titre : Etude de l’effet de l’irrigation d’appoint sur l’amélioration de la production du blé tendre (Triticum aestivum L.) dans la région de Sétif

Auteur : AISSAOUI Mohamed, Ridha

Université de soutenance : Université Ferhat Abbas Sétif 1

Grade : Doctorat en Sciences Production Végétale 2019

Résumé
La présente étude a pour objectifs l’évaluation de l’effet de l’irrigation d’appoint apportée à des stades physiologiques cibles bien précis, sous des conditions de stress hydrique dans la région semi-aride de Sétif, sur l’amélioration de la production du blé tendre (Triticum aestivum L.) tant sur le plan quantitatif que qualitatif. Dans ce contexte deux ensembles de génotypes ; le premier représenté par les deux variétés localement améliorées et largement cultivées Hidhab (HD1220) et El-wifak et le second constitué par deux variétés nouvellement introduites ; Djemila (ACSAD 969) et Djanet (ACSAD 899) fournies par l’institution ACSAD, ont été examiné sous des conditions pluviales et en irrigué au cours des deux campagnes agricoles consécutives 2013/2014 et 2014/2015. Sur la base de cette étude,il a été démontré que l’adoption de l’irrigation d’appoint contribuera effectivement à l’amélioration de la production du blé tendre dans larégion de Sétif. En effet, l’irrigation d’appoint a contribué à augmenter significativement le rendement en grains de 24% et 25%consécutivement pour les deux années d’expérimentation, par rapport au régime pluvial principalement chez les deux génotypesnouvellement introduits ; Djemila (ACSAD 969) et Djanet (ACSAD 899). Sous conditions d’irrigation limitée, l’application d’un régimed’irrigation apporté en deux arrosages (SI2) ; le premier au point de jonction correspondant au stade montaison à 1noeud (Z31), et lesecond au stade floraison lorsque les anthères sont visibles sur 50% des épis (Z65-Z69) a significativement amélioré le rendement engrains de 14.60% et 11.10% consécutivement durant les deux années d’expérimentation, sans qu’il fût significativement différent durégime le plus arrosé SI5.

Présentation

Version intégrale (6,8 Mb)

Page publiée le 6 février 2022