Informations et ressources scientifiques
sur le développement des zones arides et semi-arides

Accueil du site → Doctorat → Algérie → 2021 → Modélisation géostatistique et régionalisation de l’érosivite des pluies en Algérie orientale

Université Amar Telidji Laghouat (2021)

Modélisation géostatistique et régionalisation de l’érosivite des pluies en Algérie orientale

لكوع, محمد

Titre : Modélisation géostatistique et régionalisation de l’érosivite des pluies en Algérie orientale

Auteur : لكوع, محمد

Université de soutenance : Université Amar Telidji Laghouat

Grade : Doctorat 2021

Résumé
Les processus érosifs dépendent d’une multiplicité de facteur interagissant entre eux, et sont de ce fait complexe à modéliser. les facteurs de l’érosion a apprendre en compte pour étudier les phénomènes érosifs font maintenant l’objet d’un consensus et regroupent le sol. L’occupation du sol, la topographie et le climat. La pluie est le principal facteur de l’érosion hydrique .et son érosivite dépend surtout de sa hauteur et son intensité ou de l’énergie cinétique qui en résulte directement . le suivi de ce paramètre et la détermination de son potentiel et de ses effets érosifs sur le sol, constituent un élément de base dans toutes les stratégies de conversation des eaux et des sols, de développement agricole et d’aménagement hydrauliquer.il est certain dans ce sens, que la bonne connaissance du potentiel érosif de la pluie peut aider les aménageurs a lutter contre l’érosion et réduire l’envasement des retenues. Dans ce cadre, on insiste essentielles sur l’érosivite des pluies en tant que facteur déterminant de l’érosion hydrique. Dans le monde , il existe de nombreux travaux sur la régionalisation et la cartographie de l’érosivite a une échelle régionale .Par contre, en Algérie , ce paramètre a seulement fait l’objet de travaux focalises sur des bassins. En plus .ce facteur est souvent quantifie sur la bas du facteur R de l’équation de Wischmeier et Smith 1978. Dans le calcul de ce facteur interviennent l’intensité maximale des précipitation pendant 30 min I30 anisi que l’énergie cinétique de la pluie pour touts les averses dépassant un certain seuil pluviométrique E30. Comme ces données ne sont généralement pas disponible dans les station météorologiques classiques algérien .une approche va être proposée pour estimer et régionaliser ce paramètre. Ceci en exploitant les mesures pluviométrique des station de l’est algerien.la modélisation fait appel a géostatistique a savoir le SIG et la télédétection .le résultat qui doit être nécessairement approuve.va permettre d’élaborer des cartes synthétiques de l’érosivite des pluies couvrant l’est algérienne .une fois la validation des résultats effectuée ,le comportement spatial et la tendance temporelle de ce paramètre climatique va également être analyse.

Mots Clés  : erosivite,pluie,SIG,érosion,géostatistique, régionalisation,Algérie

Présentation

Page publiée le 3 février 2022