Informations et ressources scientifiques
sur le développement des zones arides et semi-arides

Accueil du site → Doctorat → Algérie → 2020 → Etude et modélisation informatique de la qualité des eaux de surface de l’oued Agroun

Université Batna 2 (2020)

Etude et modélisation informatique de la qualité des eaux de surface de l’oued Agroun

MERAH, Ferhat

Titre : Etude et modélisation informatique de la qualité des eaux de surface de l’oued Agroun

Auteur : MERAH, Ferhat

Université de soutenance : Université Batna 2

Grade : Doctorat Sciences Hydraulique 2020

Résumé
Les orientations ministérielles en matière de l’eau et de la protection de l’environnement représentent un cadre d’actions national dans le domaine de l’eau. Pour mettre en oeuvre ces récentes directives, les autorités compétentes (Agence Nationale des Ressources Hydrauliques(ANRH)) ont besoin de les traduire en actions concrètes sur le terrain. Ces actions concernent : • la caractérisation des eaux de surface ; • l’identification et la caractérisation des pressions ; • l’évaluation des impacts. Cependant, la planification des mesures/actions visant à améliorer la qualité de l’eau et la gestion des ressources en eau nécessitent des outils prévisionnels tels que les modèles mathématiques. La modélisation permet aux autorités en charge de la gestion de l’eau de : • estimer la qualité spatio-temporelle de l’eau, là où aucune mesure n’est réalisée ; • établir des niveaux de référence de qualité pour les masses d’eau de surface ; Les modèles de qualité des eaux de surface sont des outils indispensables pour prévoir les concentrations des polluants chimiques dans les cours d’eau. Les résultats obtenus à partir de ces modèles pour différents scénarios prospectifs permettent l’évaluation des impacts environnementaux et fournissent une base technique d’aide à la décision pour une meilleure gestion environnementale. La taille des bassins hydrographiques algériens ne permet pas à l’ANRH de couvrir l’entièreté du réseau de rivières avec des appareils de mesures et de surveillance. L’ANRH cherche des outils de simulation permettant l’évaluation efficace de la qualité de l’eau (représentation détaillée des processus biogéochimiques), afin de pouvoir simuler toutes les masses d’eau d’un bassin versant (pas seulement les principales rivières) avec un outil convivial (pour être utilisable directement par les intervenants). Dans ce cadre, le modèle PEGASE (Planification et gestion de l’assainissement des eaux) est conçu pour calculer de façon déterministe la qualité de l’eau des rivières selon les apports de polluants pour différentes situations hydrologiques. Le modèle PEGASE permet d’établir les relations « pressions-impacts » et d’aider à prendre des décisions pour la gestion de la qualité des eaux de surface en permettant d’évaluer l’amélioration de la qualité de l’eau suite à des actions d’épuration ou de diminution de rejets. Le bassin versant de l’oued Agrioune contient d’importantes ressources en eaux de surface et souterraines (un débit moyen annuel de 182 Mm3/an). Les sources de pollution sur ce bassin sont d’origines diverses : la croissance démographique, l’expansion du secteur industriel et le développement agricole. Les rejets urbains sont notamment pour la plupart déversés directement dans les rivières du bassin, exception faite pour les eaux usées des deux villes côtières Melbou et Souk El-Tenine. La modélisation du bassin versant Agrioune par le modèle PEGASE a permis de calculer la qualité de l’eau des rivières du bassin, de déterminer l’impact des différents rejets ponctuels connus et des charges diffuses sur les ressources en eau du bassin. Les résultats de la simulation montrent un bon accord avec les valeurs mesurées au cours des quatre campagnes d’échantillonnage réalisées. Les résultats de la modélisation seront présentés pour l’oxygène dissous, les nitrites et les phosphates. Ces résultats visent à orienter les choix en matière de gestion des eaux de surface du bassin versant Agrioune.

Mots Clés  : Bassin et Oued Agrioune, Qualité des eaux de surface, paramètres physicochimiques, modélisation, modèle Pegase, suite PegOpera

Présentation

Version intégrale (19 Mb)

Page publiée le 19 février 2022