Informations et ressources scientifiques
sur le développement des zones arides et semi-arides

Accueil du site → Doctorat → Algérie → 2020 → Etude des activités biologiques des extraits méthanoliques des fruits et des écorces de racines de capparis spinosa l.

Université Batna 2 (2020)

Etude des activités biologiques des extraits méthanoliques des fruits et des écorces de racines de capparis spinosa l.

MEDDOUR, Asma

Titre : Etude des activités biologiques des extraits méthanoliques des fruits et des écorces de racines de capparis spinosa l.

Auteur : MEDDOUR, Asma

Université de soutenance : Université Batna 2

Grade : Doctorat Sciences Biologiques 2020

Résumé
L’objet de ce travail de recherche consiste à évaluer la toxicité ainsi que quelques activités biologiques (analgésique, anti-inflammatoire, antipyrétique, hépato-protective et antidiabétique) des extraits méthanoliques bruts obtenus par fractionnement, des fruits et des écorces de racines de Capparis spinosa (EfMeOH et ErMeOH) sur des rats Wistar. Le screening phytochimique a révélé la richesse de ces extraits en glycosides, terpènes, flavonoïdes et alcaloïdes et l’absence des tanins. L’analyse quantitative, basée sur le dosage spectral photométrique, a confirmé cette richesse où les teneurs d’EfMeOH et d’ErMeOH en flavonoïdes ont été de 08,320 ± 0,001 et de 11,584 ± 0,001 μg EQ/mg d’extrait et celles des polyphénols totaux ont été de 11,743 ± 0,002 et de 16,985 ± 0,078 μg EAG/mg d’extrait. L’effet antioxydant a été évalué par la méthode de blanchissement de β-carotène. Les deux extraits ont montré une activité anti-peroxydation lipidique importante, la plus élevée a été fournie par EfMeOH (81,967%). L’administration orale d’EfMeOH et ErMeOH à des doses croissantes jusqu’à 5000 mg/Kg pc n’a montré aucune mortalité donc la DL50 est supérieure à 5000 mg/Kg pc. Le suivi des rats traités par les doses de 100 et de 200 mg/kg pc pendant quatre semaines pour tester la toxicité subaigüe, n’a révélé aucun signe de toxicité. L’étude de l’effet analgésique par le test de torsion a montré que les extraits EfMeOH et ErMeOH ont réduit, d’une façon dose dépendante, le nombre de contractions abdominales induites par l’acide acétique. L’inhibition produite par la dose de 200 mg/kg d’ErMeOH était la plus puissante (88,51%). Trois tests ont été utilisés pour évaluer l’activité anti-inflammatoire, basée sur la capacité des extraits à diminuer l’oedème dans un intervalle du temps donné : les extraits d’EfMeOH et d’ErMeOH ont réduit d’une manière significative la formation de l’oedème de la patte, et l’ErMeOH à 200 mg/kg pc a l’activité la plus puissante. Concernant l’activité antipyrétique, le traitement des rats avec ces extraits a diminué, d’une manière dose dépendante, la température rectale induite par la levure dés la première heure après le traitement et au bout de la 4ème heure, la température rectale retourne à l’état initial. Quand à l’activité hépato-protective, les résultats biochimiques et histologiques ont prouvé que l’EfMeOH et l’ErMeOH possèdent un potentiel de protection du tissu hépatique contre la toxicité induite par le paracétamol, l’extrait ErMeOH à la dose de 200 mg/kg pc a l’effet protecteur le plus puissant sur la toxicité hépatique. L’évaluation de l’activité antidiabétique contre le diabète induit par l’alloxane a montré que les deux extraits aux doses testées, ont prouvé une activité anti-hyper-glycémique hautement significative. Le traitement des rats avec l’ErMeOH à la dose de 200 mg/kg a réduit le taux du glucose sans causer l’hypoglycémie, son effet anti-hyper-glycémique a été proche de celui de glibenclamide. En ce qui concerne le test de tolérance au glucose, les extraits ont amélioré la glycémie post- prandiale.

Mots Clés  : Capparis spinosa, toxicité aigue, toxicité subaigüe, effet antioxydant, activités biologiques.

Présentation

Version intégrale (3 Mb)

Page publiée le 18 février 2022