Informations et ressources scientifiques
sur le développement des zones arides et semi-arides

Accueil du site → Master → Algérie → Master → 2020 → Synthèse des connaissances sur la Bioécologie d’un carnivore : le chacal Doré Canis anthus en Algérie

Université Mouloud Mammeri Tizi Ouzou (2020)

Synthèse des connaissances sur la Bioécologie d’un carnivore : le chacal Doré Canis anthus en Algérie

Sail, Narimane ; Akrouf, Nassim ; Benamar, Feriel

Titre : Synthèse des connaissances sur la Bioécologie d’un carnivore : le chacal Doré Canis anthus en Algérie

Auteur : Sail, Narimane ; Akrouf, Nassim ; Benamar, Feriel

Etablissement de soutenance : Université Mouloud Mammeri Tizi Ouzou

Grade : Master en sciences biologiques. Spécialité : Biologie de la conservation 2020

Résumé
Dans la présente étude nous avons mis en évidence l’écologie la biologie et l’éthologie du Chacal doré (Canis aureus). Les études faites sur le régime alimentaire du Chacal doré ont montrés le caractère généraliste et opportuniste de ce Canidé. Il exerce une prédation préférentielle sur les mammifères selon la région, la disponibilité des ressources et les fluctuations saisonnières. La consommation des arthropodes et la fréquentation régulière des décharges traduisent l’opportunisme trophique de cette espèce. De Novembre 2019 à Mars 2020, nous avons effectué quelques sorties pédagogiques dans la forêt de Darna (région montagnarde) où nous avons repéré les indices de présence du Chacal doré et récolté ses fèces, ces dernières nous ont permis de déterminer les habitats fréquentés, 211 fèces ont été récoltées. Les résultats montrent que le dépôt des fèces ainsi que des urines par le Chacal s’effectue dans les endroits offrant une large gamme de proies et un optimum thermique. Les milieux sont fréquentés d’une manière hétérogène en fonction de l’évolution saisonnière. La tranquillité des lieux, la distribution des ressources alimentaires et le couvert végétal sont les facteurs conditionnant l’utilisation de l’espace chez le Chacal.

Présentation

Version intégrale (3,45 Mb)

Page publiée le 28 février 2022