Informations et ressources scientifiques
sur le développement des zones arides et semi-arides

Accueil du site → Master → Algérie → Master → 2020 → Etude comparative de l’effet de deux échantillons de margines sur la germination et la levée de l’orge ’’Hordeum vulgare L. ’’ variété Fouara en conditions contrôlées

Université Mouloud Mammeri Tizi Ouzou (2020)

Etude comparative de l’effet de deux échantillons de margines sur la germination et la levée de l’orge ’’Hordeum vulgare L. ’’ variété Fouara en conditions contrôlées

Demik, Yamina

Titre : Etude comparative de l’effet de deux échantillons de margines sur la germination et la levée de l’orge ’’Hordeum vulgare L. ’’ variété Fouara en conditions contrôlées

Auteur : Demik, Yamina

Etablissement de soutenance : Université Mouloud Mammeri Tizi Ouzou

Grade : MASTER EN BIOTECHNOLOGIE OPTION : BIOTECHNOLOGIE ET VALORISATION DES PLANTES 2020

Résumé
L’industrie oléicole génère une quantité importante de sous-produits, les margines sont des résidus liquides à pH acide ayant des effets nuisibles sur l’environnement, cependant elles peuvent être valorisées par exploitation de leurs composants (eau, matière minérale et organique) comme source d’irrigation et de fertilisation des cultures. Dans ce contexte, ce travail consiste à l’étude de deux échantillons de margines (M1, M2) obtenus par centrifugation continu à trois phases, différant par leur année de récolte, ainsi que l’étude de leur apport sur la germination et la levée de l’orge (Hordeum vulgare) variété Fouara, une céréale d’hiver rustique ayant une grande importance économique. Le test de germination a été effectué sur boites de Pétri selon quatre concentrations (25%, 50%, 75%, 100%) et trois températures (15°C, 28°C, 37°C). Le test de croissance a été fait dans des pots selon quatre concentrations (20%, 40%, 80%, 100%), sur un sol à pH neutre. Les résultats révèlent que les margines M1 possède un plus haut taux de matière organique et minérale.Le meilleur taux de germination a été obtenu à la température ambiante (≈15°C) pour le témoin, cependant les margines ont exercé un effet inhibiteur. Le test de croissance a révélé que les margines empêchaient le flétrissement des plantules par l’augmentation de la rétention d’eau du sol, leur apport est majoritairement inhibiteur sur la croissance, seul le traitement M1 à 40% a eu un effet positif, cela serait en fonction de la dose de constituants apportés et leur biodégradation dans le sol. L’épandage aux margines doit être contrôlé selon la concentration adéquate au sol et à l’espèce choisie. Il serait intéressant d’effectuer un essai au champs sur un sol calcaire pour observer l’effet des margines sur le rendement de l’orge de variété Fouara.

Présentation

Version intégrale (5,1 Mb)

Page publiée le 26 février 2022