Informations et ressources scientifiques
sur le développement des zones arides et semi-arides

Accueil du site → Doctorat → Algérie → 2020 → Caractérisation biochimique et activités biologiques des extraits de l’olivier de Laperrine Olea europaea subsp laperrinei (Batt. et Trab.)

Université Mouloud Mammeri Tizi Ouzou (2020)

Caractérisation biochimique et activités biologiques des extraits de l’olivier de Laperrine Olea europaea subsp laperrinei (Batt. et Trab.)

Lahcene, Souad

Titre : Caractérisation biochimique et activités biologiques des extraits de l’olivier de Laperrine Olea europaea subsp laperrinei (Batt. et Trab.)

Auteur : Lahcene, Souad

Etablissement de soutenance : Université Mouloud Mammeri Tizi Ouzou

Grade : Doctorat 2020 ès Sciences Biotechnologie 2020

Résumé
L’olivier de Laperrine est une espèce endémique observée en Algérie uniquement au Sahara Central, au Niger et au Soudan. Elle est proche de l’olivier méditerranéen et représente une ressource génétique importante. La qualité de sa résistance à la sécheresse, ferait d’elle un potentiel porte-greffe pour les différentes variétés d’olivier cultivées. Cette étude porte sur la caractérisation chimique des extraits de l’olivier de Laperrine et l’évaluation de leur potentiel antioxydant et bio-insecticide. Dans ce contexte, l’activité antioxydante in vitro est déterminée par la capacité antioxydante totale, les tests FRAP, DPPH, H2O2 et l’inhibition du blanchiment du β-carotène. L’analyse chimique nous a permis de détecter l’oleuropéine, l’hydroxytyrosol, la lutéoline, l’apigénine, l’acide caféique, la rutine, la naringénine-7-glucoside et la lutéoline-7-glucoside. Les dosages chimiques par spectrométrie UV-visibles ont mis en évidence de fortes teneurs en phénols, en flavonoïdes et en tanins totaux. La richesse des extraits en polyphénols explique le potentiel antioxydant élevé de l’olivier de Laperrine. L’effet bio-insecticide des extraits a été testé sur Ephestia kuehniella, insecte nuisible des denrées stockées. Leur administration par inhalation à des chrysalides nouvellement exuviées, prolonge leur durée de développement nymphal et perturbe la reproduction des adultes. Testés sur des papillons adultes, les différents extraits provoquent une mortalité précoce.

Présentation

Version intégrale 8,2 ( Mb)

Page publiée le 14 février 2022