Informations et ressources scientifiques
sur le développement des zones arides et semi-arides

Accueil du site → Doctorat → Algérie → 2021 → Etude phytochimique d’Atriplex halimus et la détermination de son activité biologique (Région Ouargla Algérie)

Université Kasdi Merbah Ouargla (2021)

Etude phytochimique d’Atriplex halimus et la détermination de son activité biologique (Région Ouargla Algérie)

GUETTOCHE SAMIRA

Titre : Etude phytochimique d’Atriplex halimus et la détermination de son activité biologique (Région Ouargla Algérie)

Auteur : GUETTOCHE SAMIRA

Université de soutenance : Université Kasdi Merbah Ouargla

Grade : DOCTORAT EN SCIENCES Option : CHIMIE ORGANIQUE APPLIQUEE 2021

Résumé
Ce travail s’inscrit dans le cadre de valorisation des extraits de la plante médicinal Atrilex halimus, de la région d’Ouargla sud-est de l’Algérie, connu par son utilisation traditionnel pour des fins thérapeutiques. L’estimation quantitative des flavonoïdes et polyphénols totaux par la méthode des tests préliminaires a montré que les extraits sont riches en ces composées. Les extraits organiques ont été obtenus par macération en utilisant trois solvants : le dichlorométhane, acétate d’éthyle et le butanol. Les résultats des tests de reconnaissance des ions par la technique de flamme et d’ICP- AES montrent que la plante est caractérisée par un statu ionique avec des teneurs élevé en sodium et potassium et une faible teneur en calcium L’activité antimicrobienne a été déterminé sur six souche bactériennes selon la méthode de diffusion des disques, la concentration de l’activité inhibitrice manifestée pour les trois extraits sur les bactéries : Escherichia coli ATCC 8739, salmonella typhimurium ATTC 14028, enterococcus feacium ATTC 19434, Staphylococcus aureus ATCC 6538, streptocoque B, et candida albicans ATCC 10231. L’activité maximal et tenu pour Enterococcus feacium et le diamètre de l’inhibition maximal est trouvée 19.75 mm pour une concentration 15 μl ; avec l’extrait de dichlorométhane. L’évaluation de l’activité anti-oxydant en utilisant le test de DPPH∙, de piégeage des radicaux libres pour les extraits de dichlorométhane, acétate d’éthyle et butanol a montré que l’extrait d’acétate d’éthyle a un effet antioxydant plus élevé que les autres extraits. La capacité anti-oxydant EC 50 a été estimées respectivement : 23.20 mg/ml, 11.75 mg /ml et 57.16 mg /ml

Mots clés : Flavonoïdes Atriplex halimus activité antibactérien activité antioxydant extraction

Présentation

Version intégrale (1,5 Mb)

Page publiée le 17 février 2022