Informations et ressources scientifiques
sur le développement des zones arides et semi-arides

Accueil du site → Doctorat → Algérie → 2021 → Inventaire de quelques arthropodes d’intérêt médical et vétérinaire et étude de deux maladies (trypanosomose etfièvre Q) chez le dromadaire dans le Sud-est du Sahara algérien

Université Kasdi Merbah Ouargla (2021)

Inventaire de quelques arthropodes d’intérêt médical et vétérinaire et étude de deux maladies (trypanosomose etfièvre Q) chez le dromadaire dans le Sud-est du Sahara algérien

BELLABIDI Meriem

Titre : Inventaire de quelques arthropodes d’intérêt médical et vétérinaire et étude de deux maladies (trypanosomose etfièvre Q) chez le dromadaire dans le Sud-est du Sahara algérien

Auteur : BELLABIDI Meriem

Université de soutenance : Université Kasdi Merbah Ouargla

Grade : Doctorat Sciences en Sciences Agronomiques 2021

Résumé
L’inventaire de quelques arthropodes d’intérêt médical et vétérinaire a été réalisé durant la période 2016-2019 dans trois régions de Sud-est du Sahara Algérien : Touggourt (33°06′00″Nord, 6°04′00″Est), El Oued (33°22′06″Nord, 6°52′03″Est) et Biskra (34°51′00″Nord, 5° 44′00″Est). Nous avons choisi les poux de tête chez les populations scolarisées et les tiques chez les dromadaires et leur impact sur la santé humaine et animal. Cette étude nous a permis de constater que la pédiculose du cuir chevelu Pediculus humanus var. capitis n’épargne aucun établissement, avec une prévalence à 9,92% à partir de 119 écoliers infestés, âgés de 6 à 11 ans au niveau des écoles primaires de la région de Touggourt et celle d’El Oued. Les résultats ont montré une forte prévalence chez les filles (11,78%) que chez les garçons (2,49%). Sur 630 animaux examinés, 400 dromadaires étaient infestés par les tiques d’où un taux d’infestation global d’environ 63,49%. La récolte des tiques nous a permis de collecter 2172 spécimens appartenant à 3 espèces (Hyalomma dromedarii, Hyalomma impeltatum et Hyalomma anatolicum excavatum). L’infestation a été plus fréquente chez les dromadaires adultes que chez les jeunes dromadaires et qu’elle était plus élevée chez les femelles que chez les mâles. L’étude séro-épidémiologique a montré l’existence de deux principales pathologies chez les dromadaires, soit la fièvre Q et la trypanosomose. A l’aide de tests sérologiques et moléculaires ; des échantillons de sang de 184 dromadaires mâles et femelles ont été prélevés dans 3 régions du Sud-est du Sahara algérien et des échantillons de sérum ont été testés pour les anticorps contre Coxiella burnetii à l’aide d’un kit ELISA. Les 138 sérums positifs et un total de 60 tiques ont été testés par la PCR quantitative (qPCR) pour la détection de C. burnetii. La séroprévalence des anticorps contre C. burnetii était de 75,5%. L’analyse statistique a mis en évidence trois facteurs de risque potentiels associés à l’infection par la fièvre Q : la localisation géographique, la classe d’âge et la saison. Aucun ADN positif d’un échantillon de sang de dromadaires n’a été observé. Cependant, cinq individus d’H.dromedarii, une H. impeltatum et une H. excavatum ont été détectées positives pour l’ADN de C.burnetii par qPCR, avec un taux de prévalence global de 11,66% (7/60). Un travail sur l’épidémiologie de la Trypanosomose à T. evansi a été effectué sur 184 dromadaires de tous âges dans les troisrégions (Touggourt, El Oued et Biskra). La prévalence de l’infection a étédéterminée à l’aide de laCard agglutination test for trypanosomosis. La séroprévalence était de 42,93% et variait selon les régions, l’âge des animaux et selon le sexe. La prévalence a été de 42,53% pour les femelles et 70% pour les mâles et significativement plus élevée chez les dromadaires âgés que chez les adultes et les jeunes.

Mots clés : Pediculus humanus capitis Tique Dromadaires Sud-est du Sahara Algérien Fièvre Q Trypanosomes قمل الرأس البشري جنوب شرق الصحراء الجزائرية القراد الإبل داء المثقبيات حمى Q

Présentation

Version intégrale (2,75 Mb)

Page publiée le 15 février 2022