Informations et ressources scientifiques
sur le développement des zones arides et semi-arides

Accueil du site → Doctorat → Algérie → 2021 → Isolement et identification de quelques agents responsables des maladies fongiques de la tomate (Lycopersicum esculentum L.) dans la région de Oued Righ et essais de lutte biologique (In Vitro et In Vivo) en utilisant Trichoderma asperellum contre Fusarium oxysporum f. sp. Lycopersici

Université Kasdi Merbah Ouargla (2021)

Isolement et identification de quelques agents responsables des maladies fongiques de la tomate (Lycopersicum esculentum L.) dans la région de Oued Righ et essais de lutte biologique (In Vitro et In Vivo) en utilisant Trichoderma asperellum contre Fusarium oxysporum f. sp. Lycopersici

BENLAMOUDI Wiam

Titre : Isolement et identification de quelques agents responsables des maladies fongiques de la tomate (Lycopersicum esculentum L.) dans la région de Oued Righ et essais de lutte biologique (In Vitro et In Vivo) en utilisant Trichoderma asperellum contre Fusarium oxysporum f. sp. Lycopersici

Auteur : BENLAMOUDI Wiam

Université de soutenance : Université Kasdi Merbah Ouargla

Grade : Doctorat 3 ème Cycle Spécialité : Phytoprotection et environnement 2021

Résumé
L’objet de cette étude consiste à l’identification de la flore fongique isolée de la tomate dans la région de Oued Righ. Ainsi que la mise en évidence de l’effet antagoniste, In Vitro et In Vivo, d’une souche de Trichoderma asperellum vis-à-vis Fusarium oxysporum f. sp. lycopersici, agent causal du flétrissement fusarien de la tomate. L’inventaire a révélé un ensemble de 38 agents fongiques essentiels à la plante sujette. Il s’agit de Sclerotinia sclerotiorum, Rhizoctonia spp., Alternaria spp., Cladosporium sp., Fusarium oxysporum f. sp. lycopersici, Fusarium oxysporum spp., Monilinia sp., Didymella spp., Ulocladium sp., Stemphylium spp., Trichothecium roseum, Botrytis cinerea, Neotyphodium sp., Bipolaris sp., Penicillium sp., Aspergillus niger, Aspergillus flavus, Cladophialophora sp., Rhizopus sp., Trichoderma asperellum et Trichoderma spp. Un pathotype virulent de Fusarium oxysporum f. sp. lycopersici a été inhibé (directement et indirectement) par Trichoderma asperellum à travers trois tests d’antagonis me à savoir : compétition, antibiose et mycoparasitisme soient des taux intéressants d’inhibit io n, atteignant jusqu’à 70%, ont été obtenus dans les essais de laboratoire. L’agent biologique a également confirmé son efficacité préventive et curative en luttant contre la fusariose soit une valeur de réduction de la maladie de 50% a été enregistré sur une variété de tomate (Tafna) infectée. Comme il a également surmonté quelques facteurs abiotiques critiques caractéristiques à la région d’étude (salinité et température élevées). L’effet inhibiteur de Trichoderma asperellum a été ensuite enquêté à travers l’analyse des métabolites volatils sur trois extraits alcooliques où l’antagoniste a produit une large gamme de substances. Une vingtaine d’un cumul de 84 métabolites est fongicide dont les acides gras (butanoïque et oléique) représentent la composante majeure. De ce fait, l’agent biologique a dévoilé un grand pouvoir fongicide méritant d’être introduite dans un programme de lutte intégrée à l’égard du champignon vasculaire testé.

Mots clés : Flore fongique In Vitro In Vivo Trichoderma asperellum Flétrissement fusarien Tomate Oued Righ Fungal flora Trichoderma asperellum Fusarium wilt Tomato Wadi Righ نباتات فطرية الشروط المخبرية في الجسم الحي الذبول الفيزاريومي الطماطم وادي ريغ

Présentation

Version intégrale (7,93 Mb)

Page publiée le 15 février 2022