Informations et ressources scientifiques
sur le développement des zones arides et semi-arides

Accueil du site → Master → France → 2020 → Analyse du verrouillage autour des pesticides dans le secteur du maraîchage au Sénégal

ISTOM - Ecole supérieure d’agro-développement international (2020)

Analyse du verrouillage autour des pesticides dans le secteur du maraîchage au Sénégal

GAILLARD, Baptiste

Titre : Analyse du verrouillage autour des pesticides dans le secteur du maraîchage au Sénégal

Auteur : GAILLARD, Baptiste

Etablissement de soutenance : ISTOM - Ecole supérieure d’agro-développement international

Grade : Ingénieur : ISTOM : Angers 2020

Résumé
Au Sénégal, la littérature témoigne de l’utilisation des produits phytosanitaires en tant que pratique dominante protection des cultures maraîchères. Cette situation occasionne des risques importants pour les producteurs et les riverains, pour les consommateurs et pour l’en-vironnement. Face à cela, on constate l’engagement d’une diversité d’acteurs en faveur d’une transition agroécologique du secteur maraîcher. Dans ce contexte, une diversité « d’innova-tions agroécologiques » a vu le jour. Néanmoins, le recours aux pesticides par les maraîchers semble demeurer la règle plutôt que l’exception. Cette configuration suggère l’existence pos-sible d’une situation de verrouillage sociotechnique autour des pesticides. En d’autres termes, cela semble indiquer qu’il existe des mécanismes systémiques qui s’opposent au déploiement de stratégies alternatives de phyto-protection des cultures maraîchères. Pour questionner cette possibilité et son étendue, le travail de mémoire présenté dans ce rapport m’a amené à effectuer une analyse socio-historique du déploiement de la lutte chimique dans le maraîchage au Sénégal, depuis 1945 jusqu’à nos jours. Cette démarche m’a amené à resituer le déploiement de la lutte chimique au dans le cadre du régime sociotechnique associé à la production maraîchère au Sénégal, et à distinguer quatre périodes marquées par des dynamiques spécifiques. La période 1945-1970 a été marquée par l’émergence de la lutte chimique au sein d’une niche sociotechnique structurée autour de la figure des entrepreneurs maraîchers périurbains. La période 1970-1984 donne à voir la constitution progressive d’un contexte favorable à la diffusion des pesticides chez le plus grand nombre des maraîchers. La période 1984-2000 illustre la généralisation de l’utilisation de pes-ticides en maraîchage. Enfin, la période en cours depuis l’année 2000 se caractérise par l’émergence effectives d’innovations agroécologiques à différents niveaux, mais surtout par la stabilisation globale du régime sociotechnique associé à la production maraîchère autour de l’usage de pesticides. L’analyse sociohistorique développée dans ce rapport met ainsi en évi-dence l’existence de plusieurs mécanismes de verrouillages sociotechniques qu’il semble ju-dicieux de considérer pour s’attaquer à la transition agroécologique du secteur maraîcher

Mots Clés : AGROECOLOGIE / MARAICHAGE / PESTICIDE / SENEGAL

Présentation (ISTOM)

Page publiée le 2 mars 2022