Informations et ressources scientifiques
sur le développement des zones arides et semi-arides

Accueil du site → Master → France → 2020 → Caractérisation des systèmes agroforestiers à base d’oliviers en Tunisie

Institut Agro (Montpellier) 2020

Caractérisation des systèmes agroforestiers à base d’oliviers en Tunisie

Rezgui Ferdaous

Titre : Caractérisation des systèmes agroforestiers à base d’oliviers en Tunisie

Auteur : Rezgui Ferdaous

Etablissement de soutenance : Institut Agro (Montpellier)

Grade : DAA-Ingénieur agronome 2020

Résumé partiel
Les agriculteurs tunisiens sont confrontés à plusieurs problèmes, parmi lesquels des revenus faibles et des terres arables limitées. Les agriculteurs se sont adaptés à cette situation en adoptant de nouvelles pratiques telles que l’agroforesterie. Ce travail vise à caractériser les systèmes agroforestiers en Tunisie et à comprendre le contexte dans lequel l’agroforesterie est adoptée. Cette étude a été réalisée en trois étapes. La première étape a consisté en une analyse cartographique permettant une description des systèmes oléicoles selon des caractéristiques agro-climatiques, et le choix de sites d’études représentatives de la diversité des oliveraies en Tunisie. La deuxième étape, sous forme d’un diagnostic agronomique suivi d’une analyse statistique par analyse factorielle de données mixtes et d’une classification hiérarchique ascendante, a permis de recueillir les données nécessaires à la classification des systèmes agroforestiers selon des caractéristiques structurelles à la parcelle, et la dernière phase a été la réalisation d’enquêtes auprès des agriculteurs pour comprendre les déterminants des pratiques. La première étape a conduit à une caractérisation générale des oliveraies en Tunisie sur la base de topographie, irrigation et climat : Le nord tunisien est la région la plus diversifiée en termes de systèmes oléicoles. Le centre est la région qui contient le plus de surface en oliveraies. Le sud du pays contient moins de superficies en oliviers et moins de diversité à cause des conditions pédoclimatiques qui sont difficiles. La deuxième étape a permis l’établissement d’une classification des systèmes agroforestiers en fonction des caractéristiques structurelles a conduit à l’établissement d’une typologie. Cinq groupes différents se distinguent en fonction de la localisation, la composition spécifique et de la gestion de l’eau. Le premier groupe comprend les systèmes agroforestiers irrigués dans le nord. Ces systèmes sont basés sur une association d’oliviers et d’espèces maraîchères mixtes. Un deuxième groupe représente les systèmes d’agroforesterie irriguée du centre. Ces systèmes sont en association avec des cultures maraîchères en monoculture.

Mots-clés : Agroforesterie ; Classification ; Agriculteur

Présentation

Page publiée le 2 mars 2022