Informations et ressources scientifiques
sur le développement des zones arides et semi-arides

Accueil du site → Master → France → 2020 → Les facteurs socio-économiques influençant l’adoption des pratiques à potentiel agroécologique : le cas des pratiques de diversification agricole dans deux plaines irriguées au Maghreb

Montpellier SupAgro (2020)

Les facteurs socio-économiques influençant l’adoption des pratiques à potentiel agroécologique : le cas des pratiques de diversification agricole dans deux plaines irriguées au Maghreb

Denantes Julia

Titre : Les facteurs socio-économiques influençant l’adoption des pratiques à potentiel agroécologique : le cas des pratiques de diversification agricole dans deux plaines irriguées au Maghreb

Auteur : Denantes Julia

Etablissement de soutenance : Montpellier SupAgro

Grade : Ingénieur Saads 2020

Résumé
La plaine du Saïs et la plaine de Kairouan accueillent des systèmes agricoles aujourd’hui menacés par différents aléas naturels et économiques. La diversification peut être un moyen d’augmenter la résilience de ces systèmes face aux différents enjeux de nature économique ou environnementale. Cependant, si l’intérêt de la diversification en matière de résilience est avéré, son adoption par les agriculteurs à l’échelle locale fait face à un certain nombre d’obstacles. C’est pourquoi l’objectif de ce travail est d’analyser les facteurs influençant l’adoption de la diversification agricole, avec une focalisation sur les facteurs socio-économiques, insuffisamment étudiés. Pour analyser ces facteurs, une analyse de deux bases de données a été réalisée. Ces bases de données ont été élaborées dans le cadre du projet VIANA, dans lequel s’inscrit notre stage, et portent spécifiquement sur deux plaines irriguées au Maghreb. L’analyse de ces bases de données par la méthode ACP nous a permis d’élaborer une typologie d’exploitation agricole dans chaque terrain d’étude. Le travail de typologie a permis d’analyser le degré de diversification de chaque type d’exploitation et les facteurs socio-économiques l’influençant. Enfin, un travail d’enquêtes complémentaires a été effectué auprès d’un échantillon d’experts ayant une connaissance fine des dynamiques irriguées au Maghreb. L’objectif était de compléter les informations récoltées via les bases de données et de les discuter. Notre travail met en évidence trois principaux facteurs socio-économiques influençant la diversification agricole au sein des exploitations dans les deux zones d’étude. Il s’agit du modèle d’exploitation (capitaliste/familial), du mode de faire-valoir (direct/indirect) et de l’accès à l’eau d’irrigation. D’autres facteurs peuvent influencer l’adoption de la diversification tels que l’âge, le niveau d’éducation et la taille de l’exploitation, mais à un moindre degré. Si l’on souhaite développer cette diversification dans les deux zones d’étude, il faut agir à l’échelle nationale, avec le développement de marchés et la promotion de politiques publiques en faveur de cette diversification

Mots-clés : Environnement socioéconomique ; Agroécologie ; Pratique agricole ; Culture irriguée ; Diversification ; Plaine ; Étude de cas ; Maroc - Saïs ; Tunisie - Kairouan ; Maghreb

Présentation

Page publiée le 1er mars 2022