Informations et ressources scientifiques
sur le développement des zones arides et semi-arides

Accueil du site → Master → France → 2020 → Caractérisation de QTL contrôlant des traits racinaires chez le Mil

Montpellier SupAgro - Institut national d’études supérieures agronomiques de Montpellier (2020)

Caractérisation de QTL contrôlant des traits racinaires chez le Mil

Nakombo-Gbassault Princia Aurore Biawallys

Titre : Caractérisation de QTL contrôlant des traits racinaires chez le Mil

Characterization of QTLs controlling root traits in Pearl millet

Auteur : Nakombo-Gbassault Princia Aurore Biawallys

Etablissement de soutenance : Montpellier SupAgro - Institut national d’études supérieures agronomiques de Montpellier

Grade : Master 2 Sciences et technologie de l’agriculture, de l’alimentation et de l’environnement 2020

Résumé
Le mil, Pennisetum glaucum, constitue l’aliment de base de plus de 90 millions de personnes en Afrique sub-saharienne et en Inde. La production mondiale de mil est limitée par la sécheresse et une faible fertilité des sols qui caractérisent sa zone de culture. L’amélioration de son système racinaire pourrait contribuer à optimiser l’acquisition de l’eau et des éléments minéraux. La connaissance de la base génétique qui contrôle l’établissement de ce système racinaire peut permettre l’utilisation de la sélection assistée par marqueurs, un puissant outil qui fixe la sélection sur les traits sélectionnés. L’étude de l’architecture racinaire et de la dynamique de croissance racinaire du mil a permis de mettre en évidence certains traits racinaires d’intérêt : la croissance précoce de la racine séminale et l’agrégation du sol rhizosphérique. Des études préliminaires ont abouti à la détection de plusieurs QTL contrôlant ces traits par génétique d’association. L’objectif de ce stage était de valider ces QTL d’intérêt en utilisant des populations obtenues à partir de deux parents présentant les caractères contrastés. Nous avons tout d’abord comparé l’efficacité de quatre méthodes de détection de QTL à partir d’une analyse de ségrégation en masse. Une étude de simulation a été réalisée pour évaluer l’effet de la variation de l’effet du QTL et du nombre d’individus sur la précision de détection de QTL pour ces différentes méthodes. Par ailleurs, nous avons initié la caractérisation d’une population de lignées recombinantes fixées (BC2F4) en évaluant l’homogénéité d’un échantillon de lignées par génotypage et phénotypage. Ces travaux contribueront à la détection de QTL d’intérêt.

Mots clés : Pennisetum glaucum, Racine, Phénotypage, Ségrégation en masse

Dépôt Universitaire de Mémoires Après Soutenance (DUMAS)

Version intégrale (1,9 Mb)

Page publiée le 2 mars 2022