Informations et ressources scientifiques
sur le développement des zones arides et semi-arides

Accueil du site → Master → France → 2020 → Capitalisation du projet « Or blanc du Haut Atlas » : projet d’élevage caprin pour les femmes rurales du territoire de Ouarzazate

AGROCAMPUS OUEST (2020)

Capitalisation du projet « Or blanc du Haut Atlas » : projet d’élevage caprin pour les femmes rurales du territoire de Ouarzazate

Montel-Marquis Océane

Titre : Capitalisation du projet « Or blanc du Haut Atlas » : projet d’élevage caprin pour les femmes rurales du territoire de Ouarzazate

Capitalizing on the project “Or blanc du Haut Atlas” : a project of goat farming for rural women in Ouarzazate territory

Auteur : Montel-Marquis Océane

Etablissement de soutenance : AGROCAMPUS OUEST - Institut Supérieur des Sciences Agronomiques, Agroalimentaires, Horticoles et du Paysage

Grade : Ingénieur Master 2020

Résumé
Le projet « Or Blanc du Haut Atlas » vise à renforcer les activités portées par les femmes rurales dans la région de Ouarzazate au Maroc. Il vise aussi à capitaliser sur l’action d’Élevages sans frontières (ESF) et de l’association Rosa pour essaimer sur d’autres territoires. L’objectif de ce mémoire est de présenter la capitalisation menée autour du projet, processus mené afin de tirer des leçons qui soient utiles pour l’action à venir. Ce travail s’appuie sur une revue bibliographique, l’animation d’ateliers collectifs entre les parties prenantes du projet ainsi que sur la conduite d’entretiens semi-directifs. L’utilisation d’un outil de microcrédit en nature, l’appui à structuration du territoire grâce aux associations féminines villageoises et l’expertise concernant les formations techniques en élevage caprin sont les points forts de ce projet. En revanche, la gestion de la transmission des animaux reste difficile dans le temps et la coopérative laitière Corosa reste fragile financièrement. Partant de ce constat, les étapes et activités clés d’un projet de développement rural par l’élevage ont été identifiées. Le projet associatif de l’association Rosa reste centré sur l’élevage et l’appui aux femmes rurales, ses pratiques d’élevage doivent donc être continuellement questionnées. Le partenariat avec ESF doit perdurer mais l’association Rosa doit diversifier ses sources de financements. Pour renforcer la coopérative et répondre aux problématiques du territoire, de nouveaux projets ont été pensés avec de nouveaux partenaires autour de l’autonomisation des femmes.

Mots clés : Capitalisation, Élevage, Développement rural, Maroc

Dépôt Universitaire de Mémoires Après Soutenance (DUMAS)

Version intégrale (3,3 Mb)

Page publiée le 21 février 2022