Informations et ressources scientifiques
sur le développement des zones arides et semi-arides

Accueil du site → Master → France → 2020 → Le partage des eaux dans la région du bassin du Nil

Université Paris Sud Faculté Jean Monnet (2020)

Le partage des eaux dans la région du bassin du Nil

Carrel Claire

Titre : Le partage des eaux dans la région du bassin du Nil

Auteur : Carrel Claire

Université de soutenance : Université Paris Sud Faculté Jean Monnet

Grade : Master Gouvernance de projets de développement durable au Sud (2020)

Résumé
La région du bassin du Nil est considérée comme une région conflictuelle en raison du partage des eaux. En effet, le Nil avant de se constituer sur le territoire du Soudan a deux branches : Le Nil Bleu prenant source au lac Tana en Ethiopie et le Nil Blanc prenant source au lac Victoria à l’intersection entre l’Ouganda, la Tanzanie et le Kenya. Le bassin recouvre donc une très grande partie du territoire africain, on considère environ 10%, il est donc certain que sa traversé de 10 frontières impliquent des conflits concernant son utilisation. Les tensions sont basées sur les bases juridiques que chacun des pays reconnait ou non, créant des problèmes de communication et depuis quelques années sont plus vives dues aux problématiques du changement climatique et de l’augmentation de la population.

Sur ces tensions déjà existantes vient s’ajouter la récente construction du barrage de la Renaissance Ethiopienne, pouvant créer de grandes quantités d’hydro-électricité mais impactant le débit du fleuve ayant des conséquences importantes pour les pays en aval que sont l’Egypte et le Soudan. Ce mémoire tente d’explorer les différentes sources de tensions tout en analysant les situations actuelles et relativisant sur les risques de conflits armés. De plus, de nouvelles institutions et accords ont engendré de nouvelles négociations et une meilleure communication entre tous les protagonistes.

Mots clés : Nil, Conflits, Partage des Eaux, Egypte, Ethiopie, Soudan, CFA, IBN/NBI, GERD

Présentation

Page publiée le 24 février 2022