Informations et ressources scientifiques
sur le développement des zones arides et semi-arides

Accueil du site → Doctorat → Suisse → Planification familiale au Burkina Faso dans la décennie 2010–2019 : Rôle des dimensions cognitives et psychosociales dans l’accès

Université de Genève (2021)

Planification familiale au Burkina Faso dans la décennie 2010–2019 : Rôle des dimensions cognitives et psychosociales dans l’accès

Zan, Lonkila Moussa

Titre : Planification familiale au Burkina Faso dans la décennie 2010–2019 : Rôle des dimensions cognitives et psychosociales dans l’accès

Auteur : Zan, Lonkila Moussa

Université de soutenance : Université de Genève

Grade : Doctorat 2021

Résumé
Cette thèse met en exergue l’influence des facteurs psychosociaux dans l’accès à la contraception dans un contexte subsaharien, en utilisant le cas du Burkina Faso qui, après le regain d’intérêt pour la planification familiale, a connu une croissance assez rapide de la prévalence contraceptive, malgré le contexte socioculturel assez réfractaire. Partant d’une revue critique de la littérature sur les cadres conceptuels de la contraception, et d’une analyse des données collectées dans la décennie 2010–2019, elle montre que les changements récents, mus par la poursuite d’objectifs chiffrés en matière de prévalence contraceptive, n’ont pas permis de résorber les inégalités d’accès, notamment celles relatives à l’accessibilité cognitive et psychosociale. Elle montre aussi que la prise en compte des dimensions psychosociales permet d’expliquer certaines inégalités actuelles à l’accès, et reste déterminante pour les progrès futurs en matière de respect des droits humains dans le domaine de la planification familiale.

Mots clés : Accès à la contraception — Dimensions psychosociales — Contraceptifs modernes — Planification familiale — Droits humains

Présentation (UNIGE)

Version intégrale (3,5 Mb )

Page publiée le 7 mars 2022