Informations et ressources scientifiques
sur le développement des zones arides et semi-arides

Accueil du site → Master → Maroc → Master → Contribution à l’étude de la biologie de reproduction de Serinus serinus dans la plaine de Haute Moulouya

Université Sidi Mohamed Ben Abdellah Fès (2021)

Contribution à l’étude de la biologie de reproduction de Serinus serinus dans la plaine de Haute Moulouya

BELARBI Chaima

Titre : Contribution à l’étude de la biologie de reproduction de Serinus serinus dans la plaine de Haute Moulouya

Auteur : BELARBI Chaima

Etablissement de soutenance : Université Sidi Mohamed Ben Abdellah Fès

Grade : Master Sciences et Techniques Gestion et Conservation de la Biodiversité (2021)

Résumé
Serinus serinus est considéré comme proche parent du serin des Canaries, qui est la souche de tous les canaris connus. C’est une espèce sauvage qui appartient à la famille des fringillideae. Cet oiseau est caractérisé par sa petite taille, sa silhouette plutôt ronde et son bec très court de forme conique. Sa certitude de vie varie entre 8 à 10 ans à l’état sauvage. Le présent travail porte sur l’étude de la biologie de la reproduction de serin cini dans la plaine de Haute Moulouya. Cette étude a été effectuée durant la période étalée du mois d’Avril jusqu’à le mois d’Aout en 2016, dans des habitats agricoles et forestiers. Elle avait comme but l’étude de la stratégie de nidification, la chronologie de reproduction, le succès reproductif et la croissance des poussins de serin cini. Les résultats obtenus montrent que la saison de reproduction chez le serin cini dans la plaine de Moulouya est tardive. Elle commence le mois d’Avril (construction du premier nid), et se poursuit jusqu’à la fin du mois de Juillet (date du dernier envol). La plupart des nids sont enregistrés au niveau des habitats agricoles, essentiellement dans les vergers de pommiers (96.42% nids (n=54)) ; tandis que 3.52 % (n=11) des nids seulement sont enregistrées dans les habitats forestiers. Deux couvées sont enregistrées durant les périodes de la fin d’avril et début du mois de mai et la fin du mois de juin et le début de juillet. La taille de la couvée est en moyenne de 3.04±0.13 œufs/nid. Concernant le succès reproductif, le taux de réussite est plus élevé pendant l’élevage des poussins (soit 93.83% des poussins sont réussis) par rapport à la nidification (73.84% des nids sont réussis) et l’éclosion (87.42% des œufs sont réussis). La prédation, la désertion et la destruction des nids sont considérées comme les principaux facteurs d’échec des couvées. Enfin notre étude montre que la croissance des poussins s’effectue durant deux phases : au niveau du nid avant l’envol (pendant 13 jours) et après l’envol. La croissance des différents organes est variable selon l’importance de chacun et en fonction des conditions du milieu (disponibilité alimentaire). Mots clés : Serinus serinus,

Présentation

Page publiée le 22 mars 2022