Informations et ressources scientifiques
sur le développement des zones arides et semi-arides

Accueil du site → Master → Maroc → Master → Modélisation des caractéristiques de différents génotypes de Vicia faba L. en relation avec le rendement à l’aide des modèles de régression et du Path Analysis

Université Sidi Mohamed Ben Abdellah Fès (2021)

Modélisation des caractéristiques de différents génotypes de Vicia faba L. en relation avec le rendement à l’aide des modèles de régression et du Path Analysis

EL AHRACH MOHAMED

Titre : Modélisation des caractéristiques de différents génotypes de Vicia faba L. en relation avec le rendement à l’aide des modèles de régression et du Path Analysis

Auteur : EL AHRACH MOHAMED

Etablissement de soutenance : Université Sidi Mohamed Ben Abdellah Fès

Grade : Master Sciences et Techniques Gestion et Conservation de la Biodiversité 2021

Résumé
La fève (Vicia faba L.) est la principale légumineuse alimentaire au Maroc. Elle constitue une légumineuse riche en protéines cultivée et consommée comme aliment pour l’homme et les animaux. De plus, sa culture joue un rôle important dans l’amélioration de la productivité du sol en fixant l’azote atmosphérique. L’amélioration du rendement de Vicia faba L. par l’étude des différentes caractéristiques du rendement et ses composantes à travers, notamment, la modélisation statistique s’avère une voie prometteuse dans le programme de sélection des variétés de fève et de féverole à haut potentiel de rendement, stables et tolérantes aux principaux stress biotiques et abiotiques. Dans ce contexte, notre étude est menée sur 40 lignées de Vicia faba L. au niveau du Domaine expérimental de Douyet (Institut National de la Recherche Agronomique « INRA », Laboratoire d’Amélioration de la fève et la féverole). Elle a, comme objectif principal, la modélisation du rendement de la fève en relation avec ses composantes. Ces paramètres sont la hauteur, le nombre de tiges secondaires, le nombre de nœuds fructifères par tige principale et par tiges secondaires, le nombre de gousses par tige principale et par tiges secondaires, et le nombre de graines par tige principale et par tiges secondaires. Pour se faire, nous avons eu recours à la modélisation à l’aide des modèles de la régression linéaire multiple suivi par l’analyse de cheminement ou Path Analysis. Nos résultats indiquent que la lignée 6 de l’essai élite 1 et la lignée 10 de l’essai élite 2 ont réalisé les meilleures performances pour la plupart des caractères mesurés dans notre étude. Ainsi, le nombre de graines par tige principale et par tiges secondaires ont une influence directe et décisive sur le rendement par plante expliquant 72 % de la variabilité totale. Par ailleurs, l’analyse du cheminement du rendement et ses composantes chez Vicia faba L. a permis également de mettre en évidence l’effet indirect non négligeable de la hauteur de la tige principale et le nombre de tiges secondaires sur le rendement par le biais des médiateurs : nombre de gousses par tige principale, nombre de nœuds fructifères par tiges secondaires et surtout le nombre de gousses par tiges secondaires.

Présentation

Page publiée le 23 mars 2022